Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Capsule 2 de 4

Rassembler les journaux de Néomédia sous une même identité

durée 18h00
31 mars 2022
Léa Arnaud
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par Léa Arnaud, Journaliste

Voir la galerie de photos

Le groupe  de presse Néomédia a récemment changé d'image afin d'offrir une meilleure expérience aux lecteurs de ses 12 quotidiens web partout au Québec.

Cette entreprise est née avec EnBeauce.com en 2006. Puis, en 2014 et 2015, Claude Poulin a racheté les 11 journaux de Transcontinental pour les transférer d'une édition papier au format web.

« Ça devenait compliqué de gérer plusieurs marques. Alors la construction de l'application mobile nous a amené à nous concentrer sur une seule application, sous le nom Néomédia, qui regroupe l'ensemble de nos quotidiens web partout au Québec », a précisé le président de l'entreprise, Claude Poulin.

Aujourd'hui, visionnez une deuxième vidéo pour découvrir l'historique de l'entreprise.

À lire également:
Une nouvelle image pour le réseau Néomédia

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Les femmes d'affaires de la région ont rendez-vous le 28 septembre

C’est lors de son premier événement de la saison, qui se tiendra au Club Touriste de Valleyfield le 28 septembre prochain, que le comité local du Réseau des femmes d’affaires du Québec (RFAQ) de la Montérégie Ouest présentera sa programmation 2022–2023. L’événement se tiendra de 11 h à 13 h 30, au Club Touriste de Valleyfield, 133 Rue Victoria, ...

22 septembre 2022

Ouverture d'un centre de jeux vidéos

Le Contender Esports Vaudreuil-Dorion ouvre enfin ses portes. Ordinateurs, consoles de jeux, nourriture, musique... un endroit où se retrouver seul ou entre amis... Où vous trouverez un défi à votre hauteur. TOUT LE MONDE JOUE! Contender Esports est une franchise américaine. C’est le premier centre de jeux vidéos de cette franchise à ouvrir à ...

21 septembre 2022

Des augmentations de salaire de 4,1 % au Québec en 2023

Les employeurs du Québec s'attendent à devoir augmenter les salaires dans leur établissement de 4,1 % l'an prochain, rapporte l'Ordre des conseillers en ressources humaines agréés du Québec. Il s'agit de la prévision de hausses salariales la plus élevée depuis 2008, selon l'Ordre. C'est le secteur des technologies de l'information et des ...