Publicité

25 novembre 2021 - 07:00

Annulation de la promesse d'achat

La Ville de Salaberry-de-Valleyfield reprend le terrain destiné à Transport Louis Pouliot

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Après avoir confirmé la construction d'un entrepôt réfrigéré par l'entreprise Transport Louis Pouliot dans l'un de ses parcs industriels en février dernier, la Ville de Salaberry-de-Valleyfield annonce l'annulation de la promesse d'achat et la reprise du lot par l'administration municipale. 

Le délai de construction accordé à l'entreprise pour concrétiser n'ayant pas été respecté, la Ville a décidé de reprendre possession du terrain comme elle est en droit de le faire selon le contrat signé avec le futur propriétaire du terrain. 

Rappelons que le montant de la transaction confirmé lors de la réunion du 16 février dernier était fixé à 656 000$ plus taxes. Le terrain qu'aurait occupé le bâtiment de Transport Louis Pouliot a une superficie de 221 000 pieds carrés, ce qui en fait l'un des plus gros de l'Écoparc. 

Lors de la confirmation de la transaction, on apprenait que la compagnie de camionnage située à Beauharnois prévoyit y construire un bâtiment pour abriter des espaces destinés à l'entreposage de produits réfrigérés et congelés,

« Nous sommes convaincus que l'on pourra revendre ce terrain à un excellent prix et rapidement», a précisé le maire Miguel Lemieux.

Notons que le secteur est très prisé par de nombreuses entreprises qui veulent s'établir près des grands centres et des axes autoroutiers. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.