Publicité

5 juillet 2021 - 11:00

Changement à la direction de l'entreprise établie à Salaberry-de-Valleyfield

Matériaux Miron: le flambeau passé à la 3e génération de la famille

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Établi dans la région depuis 85 ans, Matériaux Miron qui compte surface de vente, des entrepôts et une cour à bois totalisant 350 000 pieds carrés et une imposante flotte de livraison sur le boulevard Monseigneur-Langlois, change de main. Son président, Bernard Miron, cède maintenant sa place à la troisième génération de la famille Miron.

Ayant à coeur le développement de l’entreprise, le nouveau propriétaire, Christian Miron, accueille avec lui dans la grande famille trois nouveaux partenaires d’affaires, faisant déjà parti de l’équipe. Résidents de la région, les nouveaux partenaires sont Ghislain Jalbert, Frederic Larochelle et Mathieu Mercier. Le quatuor souhaite continuer à jouer un rôle de leader dans le secteur de la construction, auprès des entrepreneurs, des rénovateurs, des auto-constructeurs et également auprès de la population générale.

Nouvelle identité

Dans la foulée de cet important changement, une nouvelle identité est aussi dévoilée par l'entreprise familiale, soit Matériaux Miron Plus.  Avec cette nouvelle signature, un tout nouveau site Web fait son apparition. Disponible à l’adresse
materiauxmironplus.com, cette nouvelle plateforme permet aux visiteurs d’accéder rapidement aux renseignements souhaités. Que ce soit pour le centre d’outils, de peinture ou même pour y trouver des promotions. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.