Publicité

19 avril 2021 - 11:00

AGA virtuelle

Plus de 875 000$ en ristournes pour les membres de la Caisse Desjardins de Beauharnois

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Malgré la situation mondiale actuelle qui a des répercussions au Québec, et dans la région, depuis mars 2020, la Caisse Desjardins de Beauharnois dresse un bilan plus que positif de l’année dernière. Lors de son assemblée générale annuelle, l’institution financière a affiché des revenus de 12,39 millions de dollars, ce qui représente une hausse de 5,3% par rapport à 2019.

C’est le 8 avril dernier, en mode virtuel, que les administrateurs de la Caisse Desjardins de Beauharnois tenaient l’AGA annuelle de l’entreprise. À cette occasion, l’ordre du jour de la rencontre comportait quelques sujets importants dont la présentation des états financiers, le dévoilement de la ristourne aux membres et la tenue des élections.

Les membres qui assistaient à la rencontre, on notamment appris que le volume d’affaires de la Caisse Desjardins Beauharnois a connu une hausse de 8% pour atteindre 1,02 milliard de dollars en 2020. Ses surplus financiers, avant ristournes, atteignaient 5,55 millions de dollars, ce qui équivaut à une croissance de 12,8% entre janvier et décembre 2020.

Plus de 875 000$ en ristournes pour les membres et trois nouveaux administrateurs

Les membres de la Caisse Desjardins située à Beauharnois se partageront, en guise de ristournes, une somme de 897 359$. Celles-ci seront reversées aux membres à titre personnel ou collectif.

D’ailleurs, sur le plan de l’implication sociale, la coopérative financière a remis une somme de 229 833 $ en 2020 à différents organismes de cette région.

Enfin, trois nouveaux administrateurs font leur arrivée sur le conseil d’administration de la Caisse Desjardins Beauharnois, soit Pierrette Lussier, Luc Drouin et Denis Amesse. Tous ont été élus par acclamation en raison de l’absence d’opposants.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.