Publicité

7 avril 2021 - 14:00

Ce mardi 6 avril

Ouverture du Pizza Salvatoré à Salaberry-de-Valleyfield

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Depuis ce mardi 6 avril, une nouvelle bannière de restaurant s’est officiellement implantée à Salaberry-de-Valleyfield. Pizza Salvatoré qui prend place au 1975 boulevard Monseigneur-Langlois est une entreprise familiale fondée en 1964 comptant aujourd’hui 21 succursales partout au Québec.

Presque au milieu des années 60, Salvatore Abbatiello, immigrant italien qui demeurait à Montréal, décide d’ouvrir son propre restaurant de pizza. Lors d’un périple en Beauce, à Saint-Odilon-de-Cranbourne, il fait découvrir sa pizza à sa belle-famille. Celle-ci le convainc alors de se lancer en affaires derrière les fourneaux.

En 2018, ses petits-enfants rachetant la franchise familiale et reprenne le contrôle de la majorité des bannières Salvatoré Pizza. Ce mardi pour souligner l’ouverture de la succursale de Salaberry-de-Valleyfield, les propriétaires du restaurant, soit les associés Mathieu, Jonathan et Geneviève ainsi que toute leur équipe ont remis 100 pizzas larges à des organismes communautaires, sportifs, scolaires et culturels de la région. L’entreprise se fait un devoir de s’impliquer dans les communautés dans lesquelles elle s’implante.

Depuis le début de la crise sanitaire, Pizza Salvatoré mise sur un nouveau système informatisé pour sa livraison, ce qui contribue à l’essor de la franchise dans les derniers mois. En 2020, l’entreprise a connu une expansion importante et elle poursuit sur sa lancée.

La franchise de Salaberry-de-Valleyfield est ouverte tous les jours de 11h à minuit les dimanches, lundis et mardis t de 11h à 3h am du mercredi au samedi. On peut joindre le personnel au (450) 377-333 ou en visitant le site Internet au pizzasalvatore.com.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.