Publicité

30 novembre 2020 - 14:52

2e phase du PAUPME

Près de 200 000$ attribués aux entreprises de la MRC de Beauharnois-Salaberry

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le CLD de la MRC de Beauharnois-Salaberry annonce qu’il est parmi les premiers au Québec à attribuer aux entreprises de son territoire les versements d’aide financière gouvernementaux dans le cadre de cette deuxième vague pandémique qui sévit depuis déjà plusieurs semaines.

En effet, en vertu du volet d’Aide aux entreprises en régions en alerte maximale (AERAM) du Programme d’aide d’urgence aux petites et moyennes entreprises (PAUPME) du gouvernement, ce sont déjà tout près de 200 000 $ (185 730 $) qui ont été attribués à neuf entreprises du territoire de la MRC de Beauharnois-Salaberry.

Cette somme s’ajoute aux 320 000 $ déjà versés par le CLD au printemps dernier dans la foulée de la première vague de la COVID-19 qui a déferlé sur le Québec à compter du mois de mars.

Enveloppe totale de 1 578 037 $ 

« Depuis la mise en place de ces programmes d’aide financière et de soutien par le gouvernement, c’est une enveloppe totale de 1 578 037 $ qui est mise à notre disposition et sur laquelle le CLD peut compter pour venir en aide à nos commerçants qui sont situés en zone rouge et qui sont couverts par une ordonnance de fermeture. Des chèques additionnels sont en préparation pour 22 autres entreprises et seront expédiés dès que les analyses et les évaluations seront complétées. Voilà un levier d’urgence fort important qui est grandement apprécié de notre communauté d’entrepreneurs et de gens d’affaires », indique le président du CLD de la MRC de Beauharnois-Salaberry et maire de Beauharnois, Bruno Tremblay.

Pour obtenir de plus amples renseignements et connaître les conditions d’éligibilité à ces programmes, on peut consulter le site Internet du CLD au www.cld-beauharnois- salaberry.org, écrire à [email protected] ou composer le 450-373-2214.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.