Publicité

25 novembre 2020 - 09:00

Salaberry-de-Valleyfield

Une nouvelle entreprise opte pour le parc industriel portuaire Perron

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Il y a un an, la Ville de Salaberry-de-Valleyfield annonçait qu’elle segmentait le lot où devait s’établir l’entreprise Solargise. L’objectif derrière cette action était de donner plus de flexibilité à la compagnie spécialisée dans la fabrication de cellules photovoltaïques à haute efficacité et de panneaux solaires.

Un an plus tard, le conseil municipal de Salaberry-de-Valleyfield acceptait de vendre une partie du lot réservé par Solargise à  Divco. C’est donc un nouveau mégaentrepôt qui s’établira prochainement dans le parc industriel et portuaire Perron.

Le terrain acquis par l’entreprise Divco prend place sur la future rue Marie-Curie est compte une superficie de 778 000 pieds carrés. Il équivaut au quart des terrains que Solargise souhaitait acquérir lors de l’annonce de son implantation à Salaberry-de-Valleyfield. Rappelons que lors de celle-ci, des investissements de plus de 2 milliards avaient été évoqués.

3,25 $ du pied carré

Pour s’établir en sol campivallensien, Divco a accepté de débourser 3,25 $ du pied carrés. Cela signifie donc que la somme totale payée par Divco pour mettre la main sur le lopin de terre est de 2 528 004 $.

Rappelons que Solargise a encore une option sur une portion de terrain de 350 000$ que l’entreprise peut exercer jusque’à ce samedi 28 novembre. Pour concrétiser cette première phase, l’entreprise devrait garantir un investissement de 100M$.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.