Publicité

16 octobre 2020 - 16:00

Aide aux entreprises en régions en alerte maximale

Le gouvernement du Québec accorde une compensation financière aux entreprises du secteur de la vente d'alcool

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Les entreprises du secteur de la vente d’alcool pour consommation sur place tel que les restaurants, les bars et les brasseurs affectés par la COVID-19, pourront toucher une compensation financière de Québec. La vice-première ministre, Mme Genevièvre Guilbault et le ministre des Finances, M. Eric Girard, en ont fait l’annonce ce vendredi. 

Cette mesure se veut complémentaire au nouveau volet Aide aux entreprises en régions en alerte maximale (AERAM), offert par le ministère de l'Économie et de l'Innovation et annoncé le 1er octobre 2020 pour soutenir les entreprises devant cesser en totalité ou en partie leurs activités parce qu'elles sont situées dans les zones rouges.

« Nous sommes bien au fait de la grande participation des entrepreneurs à l'effort collectif visant à protéger la population dans le contexte de l'état d'urgence sanitaire. Les derniers mois ont été très difficiles pour eux. C'est pourquoi votre gouvernement investit 5,3 M$ pour soutenir davantage le secteur de la restauration et des bars, particulièrement touchés par les répercussions de la COVID-19, notamment en réduisant leurs frais d'exploitation annuels. Nous sommes à l'écoute de cette industrie et tentons le mieux possible de les aider », a indiqué, Geneviève Guilbault, vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale.

L'aide accordée réduira directement la facture des droits annuels à acquitter pour l'exploitation du permis d'un montant équivalant à quatre mois. Les factures pour le présent exercice financier 2020-2021, qui seront transmises par la Régie dans les prochaines semaines, représenteront une compensation financière évaluée à 5,3 millions de dollars. 

Le montant du remboursement a été déterminé sur la base de la période des trois mois durant lesquels l'exploitation des permis a été arrêtée, de la mi-mars jusqu'à la mi-juin, ainsi que du mois supplémentaire d'arrêt annoncé le 28 septembre dernier.

Rappelons que, depuis le 18 mars 2020, la Régie n'a transmis aucun avis de paiement des droits annuels, conformément à un décret adopté par le gouvernement. Le paiement des droits pourra être effectué dans les 60 jours de la date d'envoi de l'avis.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.