Publicité

21 septembre 2020 - 13:30

Technicien, conseils et financement

Nouvelle embauche au CLD Beauharnois-Salaberry

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le CLD de la MRC de Beauharnois-Salaberry  confirme l’embauche de Jérémy Pigeon-Demers à titre de technicien, conseils et financement.

Certains entrepreneurs de la MRC ont d’ailleurs fait la connaissance de M. Pigeon-Demers au courant de la période estivale. Ce dernier a occupé les fonctions d’agent de recensement aux entreprises dans le cadre du programme « Emploi-été Canada ».

Il a sillonné les artères commerciales des sept municipalités de la MRC et a visité tout près de 1200 commerces. Il est détenteur d’un diplôme d’études collégiales en gestion de commerce qu’il a obtenu cette année du Collège de Valleyfield. Il poursuit des études à l’UQAM au certificat en administration en parallèle avec le poste qu’il occupe au sein du CLD.

Le poste qu’occupera Monsieur Pigeon-Demers permettra aux entrepreneurs faisant appel aux services du CLD d’être servis plus rapidement et d’accélérer le traitement des demandes de
services-conseils et de financement. Son rôle consistera, entre autres, à recevoir les demandes initiales, procéder à l'ouverture des dossiers et d’accompagner les entrepreneurs pour compléter leurs dossiers de demande de financement.

Une équipe au service des entreprises de la MRC de Beauharnois-Salaberry

Il faut souligner que M. Pigeon-Demers vient appuyer les deux analystes, conseils et financement du CLD qui sont également membre de l’Ordre des comptables professionnels agréés du Québec (CPA).

À cet effet, le CLD rappelle qu’en plus des différents fonds d’aide financière disponibles, nos deux CPA ainsi que notre coordonnateur au développement économique offrent des services-conseils d’accompagnement et de développement gratuitement auprès des
entrepreneurs de la région.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.