Publicité

9 juin 2020 - 14:00

Succursales à Sainte-Martine et Saint-Louis-de-Gonzague

La Coop Unifrontières remettra une ristourne de 1 371 514 $ à ses membres

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Bonne nouvelle pour les membres de la Coop Unifrontières, qui possède des quincailleries à Saint-Polycarpe, Sainte-Martine et Saint-Louis-de-Gonzague. Lors de son assemblée générale annuelle tenue ce jeudi 4 juin, le conseil d’administration de l’organisme a annoncé un excédent de plus de 3,5 M$ pour l’année 2019

Alors que l’année 2019 a été particulièrement difficile et parsemée d’embûches pour les agriculteurs, les administrateurs de la Coop Unifrontières confirment le versement d’une ristourne totalisant 1 371 514 $ à ses membres. 

AGA virtuelle 

Les états financiers ont été présentés lors de l’AGA tenue ce jeudi 4 juin, événement historique pour l’organisme. Pour la toute première fois depuis sa création et en raison des circonstances exceptionnelles en lien avec la pandémie, l’AGA des membres s’est faite de façon virtuelle, grâce au support d’une firme multimédia. Ce sont plus de 60 personnes qui ont participé à cette expérience inhabituelle. Malgré la contrainte de distanciation, les procédures des assemblées délibérantes ont été suivies à la lettre. 

Ce jeudi 4 juin, La Coop Unifrontières, nouvellement Uniag Coopérative, tenait sa troisième AGA pour l’exercice terminé le 30 novembre 2019.

« Nous pouvons être fiers de notre coopérative en 2019. Trois ans après la fusion d’Uniforce et des Frontières et l’arrivée d’Agriest l’année suivante, les synergies prévues de la consolidation se font voir, avec un avoir net important sur un bilan de près de 60 M$. De belles choses se sont produites pour Unifrontières l’an dernier. L’évènement majeur de l’année est, je crois, l’intégration de Norseco dans notre secteur des semences maraîchères. La mise en commun nous amène des économies appréciables, une expertise, ainsi que des opportunités qui nous consolident encore plus en tant que leader du secteur maraîcher dans tout le Québec. » exprime Sylvain Brault, président du conseil d’administration. 

Excellente santé financière 

« À l’instar de l’an dernier, la coopérative est en excellente santé financière et est bien positionnée pour faire face aux nombreux défis qui se pointent à l’horizon. Notre objectif premier est de contribuer au succès de nos membres en offrant des produits et des services qui répondent à leurs besoins dans un marché en constante évolution. » affirme Jean-Sébastien Leblanc, directeur général. 

Lors de l’AGA, quatre postes d’administrateurs étaient en élection. Sous la supervision de Sylvain Brault, qui agissait alors comme président d’élections, Louise Isabelle et Jenna Soesbergen, ainsi que Marc Quesnel ont été réélus à leur poste respectif.  Pour sa part, Gabriel Van Winden a été élu pour le poste du secteur 2 - MRC Jardins-de-Napierville, siège ayant été laissé vacant à la suite du départ de Daniel Lemieux plus tôt cette année. 

L’apport de André Giroux (30 ans de service) et Luc Leroux (10 ans de service) à titre d’administrateurs pour la coopérative a également été souligné, alors que leurs mandats prenaient fin cette année, comme cela était prévu avec l’abolition de leurs sièges.  

L’un des points majeurs de la rencontre fut l’adoption officielle du nouveau nom : Uniag Coopérative. La transition de La Coop Unifrontières vers Uniag Coopérative se fera graduellement, au fil des prochains mois. Une autre décision fut de modifier la date de l’exercice financier, qui se termine dorénavant le dernier samedi d’octobre, dans le but de se conformer à celui de Sollio Groupe Coopératif

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.