Publicité

14 mai 2020 - 08:00

Soutien à l'économie locale

Assouplissement des règles d'affichage à Salaberry-de-Valleyfield

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

La Ville de Salaberry-de-Valleyfield se veut proactive dans la relance économique municipale pendant cette pandémie en offrant son soutien aux commerces et aux entreprises situés sur son territoire. Dans l’objectif de maximiser la visibilité des commerçants, la règlementation municipale quant à l’affichage extérieur temporaire a été assouplie.

À lire aussi: 

« On va mettre en place un plan de dépistage plus massif », dit le Dr Horracio Arruda

Ainsi, la Ville autorise exceptionnellement l'affichage de banderole à l'extérieur pour les commerces et les restaurateurs, et ce, jusqu’à deux semaines au-delà de la reprise de l’ensemble de leurs services, selon les nouvelles normes prescrites par la Santé publique du Québec. Les banderoles temporaires sont donc tolérées à compter du mardi 12 mai, si elles ont une superficie maximale de 3 mètres2 et si elles ne dépassent pas la largeur de la façade de l’établissement.

Agir concrètement et rapidement

« Situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles. Notre devoir actuellement, comme élus, c’est  de revoir la façon dont on peut venir en appui aux entreprises d’ici, qui reprennent leurs opérations progressivement. Cette recommandation, travaillée conjointement avec le Service du développement économique et le Service de l’urbanisme et des permis, représente une action concrète pour laquelle la Ville a le pouvoir d’agir. Il est donc plus que probable que d’autres mesures de la sorte soient annoncées dans les prochaines semaines, au fur et à mesure que seront connues les prochaines étapes et les prochaines règles du déconfinement », mentionne le maire de Salaberry-de-Valleyfield, Miguel Lemieux.

Pour Maude Leduc, conseillère au développement économique, il s’agit là d’une façon supplémentaire de favoriser l’achat local : « le contexte actuel nous amène à repenser aux stratégies de visibilité de nos commerçants. Il est primordial de multiplier les canaux de communications entre eux et la population. Cette initiative permettra d’informer rapidement leur clientèle en lien avec leur réouverture. »

Les circonstances liées à la pandémie entraînent les différents services municipaux à s’ajuster à cette nouvelle réalité. « Notre service est constamment en mode solution. Aider les commerçants, en leur offrant un peu plus de flexibilité, allait de soi pour nous », a complété Nancy Derepentigny, coordonnatrice au Service de l’urbanisme et des permis.

Autres types d’affichage

Rappelons que les enseignes de type « sandwich » sont permises entre le 15 avril et le 15 novembre. Ces enseignes doivent notamment se situer à un minimum d’un mètre de la bordure, du trottoir, ou encore de la chaussée lorsqu’il n’y a ni bordure ni trottoir. Les enseignes de type « plume » sont aussi autorisées pour les usages commerciaux. Pour connaître les détails de cette règlementation d’affichage, consultez le site Web de la Ville sous l'onglet Affichage commercial ou communiquez avec le Service du développement économique au 450 370-4877.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.