Publicité

13 mai 2020 - 08:00

Nomination

Une voix locale au CA du Chantier de l'économie sociale

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

C’est lors d’une réunion provinciale du regroupement des Pôles d’économie sociale qui s’est déroulée la semaine dernière que M. Olivier Doyle a été élu afin de siéger à titre d’administrateur du Chantier de l’économie sociale.

Ce dernier est le Coordonnateur du Pôle d'économie sociale de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent, entité qui dessert les 5 MRC de ce secteur, dont celle de Vaudreuil-Soulanges et de Beauharnois-Salaberry. Il y est en poste depuis 2017. 

« Il s’agit d’une belle marque de confiance que mes homologues des 22 Pôles d’économie sociale du Québec m’ont faite en m’élisant à titre d’administrateur. Les Pôles d’économie sociale disposent de cinq sièges au conseil d’administration du Chantier de l’économie sociale, et je suis honoré d’être désormais l’un de ces cinq représentants », confirme le principal intéressé.

Le mandat de M. Doyle sera d’une durée d’un an et demi, venant pourvoir un poste laissé vacant récemment. À titre d’administrateur, M. Doyle participera dès aujourd’hui à la discussion et aux prises de décisions portant sur les grandes orientations du mouvement québécois de l’économie sociale. D’après nos informations, il s’agit de la première fois depuis la fondation du Chantier de l’économie sociale en 1996 qu’un administrateur provenant des Pôles d’économie sociale de la Montérégie siège au Chantier de l’économie sociale.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.