Publicité

26 avril 2020 - 15:00

Entente entre le Conseil des maires de la MRC et le MEI

1 M$ pour aider les entreprises d'ici

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Les petites et moyennes entreprises de la MRC de Beauharnois-Salaberry, peuvent dès maintenant, être bénéficiaire d’une aide financière via le programme « FLI Aide d’urgence- COVID-19. En verte d’une entente avec le ministère de l’Économie et de l’Innovation, une somme de 1 million est disponible pour soutenir les entreprises d’ici. 

Cette entente a été conclue entre le Conseil des maires de la MRC de Beauharnois-Salaberry et le MEI, le 17 avril dernier. 

La préfète de la MRC de Beauharnois-Salaberry et mairesse de Sainte-Martine, Maude Laberge, est heureuse de la conclusion de cette entente. « Cette aide, financière s’ajoute aux différentes mesures gouvernementales, et permettra aux entreprises de gérer plus facilement leurs liquidités durant cette période. Nous souhaitons ainsi contribuer par la même occasion aux efforts de relance des entreprises locales ». 

« L’équipe du CLD a traité près de 90 demandes d’aide en l’espace d’une semaine. Le besoin est réel et nous sommes heureux de pouvoir contribuer aux mesures d’aide des petites entreprises de la MRC qui en ont grandement besoin », souligne pour sa part Bruno Tremblay, président du CLD et maire de Beauharnois

Précisions sur le programme « FLI Aide d’urgence – COVID-19 » 

Ce programme prend la forme d’un financement pour les entreprises ayant des besoins financiers d’un montant maximal de 50 000 $ qui doit servir à combler un manque de liquidité occasionné par la COVID- 19. Le taux d’intérêt est de 3 % et un moratoire de capital et intérêts pour les 3 premiers mois s’applique au moment du versement. La période d’amortissement est de 36 mois. 

Pour tous les détails du programme, vous pouvez vous référer au site internet du CLD à la section du Recueil des mesures gouvernementales COVID-19. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.