Publicité

2 avril 2020 - 09:15 | Mis à jour : 10:52

PANDÉMIE- COVID-19

Cellule de crise mise en place à la MRC de Beauharnois-Salaberry pour aider les entreprises

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

 La cellule de gestion de situation de la MRC de Beauharnois-Salaberry met à la disposition des entreprises sa plus récente édition du recueil des mesures pour entreprises dans le contexte de la COVID-19. Ce document regroupe l’ensemble des informations, et sera mis à jour hebdomadairement ou plus fréquemment si cela s’avérait nécessaire.

À lire aussi: 

Des points de contrôle ajoutés autour de 4 nouvelles régions

Le 30 mars dernier, le premier ministre Justin Trudeau a précisé plusieurs détails relatifs à la subvention salariale de 75% à laquelle la plupart des organismes à but non lucratif et entreprises de toutes tailles pourraient être éligibles. Ces dernières devront être en mesure de démontrer qu’elles ont subi une baisse de revenus de 30 % en lien avec le contexte de la COVID-19.

Les entreprises sont ainsi encouragées à réembaucher leur personnel dès maintenant et à débourser le 25 % qui ne sera pas couvert par la subvention, si elles sont en mesure de le faire. La subvention sera versée rétroactivement au 15 mars 2020 et elle couvrira les salaires pour la première tranche de 58 700 $, ou jusqu’à 847 $ par semaine.

Le ministre des Finances du Canada, Bill Morneau, a annoncé récemment que les entreprises devront être en mesure de prouver qu'elles ont subi une baisse de 30% de leurs chiffres d’affaires par rapport au mois de mars, avril et mai de l’an dernier. Il sera nécessaire de présenter une demande mensuellement pour se prévaloir de la subvention. Finalement, les demandes devront être présentées électroniquement par l'entremise du portail de l’Agence du revenu du Canada. Cette dernière sera prête à traiter ces demandes prochainement.

À propos de la cellule de gestion de situation Beauharnois-Salaberry

À la suite du contexte exceptionnel engendré par la COVID-19, les principaux acteurs du développement économique de la MRC de Beauharnois-Salaberry tiennent à renforcer le soutien qu’ils offrent à la communauté entrepreneuriale régionale en se regroupant sous la forme d’une cellule de gestion de situation. La Chambre de commerce et d’industrie de Beauharnois- Valleyfield-Haut-Saint-Laurent (CCIVBHSL), la Chambre de commerce et d’industrie du Grand Roussillon, le CLD de la MRC de Beauharnois-Salaberry, la MRC de Beauharnois-Salaberry, la Mutuelle d’attraction, la SADC Suroît-Sud ainsi que les 7 municipalités de la MRC : Beauharnois, Saint-Étienne-de-Beauharnois, Saint-Louis-de-Gonzague, Saint-Stanislas-de-Kostka, Saint-Urbain-Premier, Sainte-Martine et Salaberry-de-Valleyfield unissent leurs efforts de façon à répondre aux besoins des entreprises du territoire dans le contexte de la COVID-19.

Chacune des organisations de la cellule a identifié une personne-ressource à joindre si une entreprise du territoire a besoin d’assistance ou souhaite obtenir du soutien additionnel. Voici leurs coordonnées au besoin: 

Chambre de commerce et d’industrie de Beauharnois-Valleyfield-Haut-Saint- Laurent
 

Patrick Loiselle, président

(450) 373-8789

CLD et MRC de Beauharnois-Salaberry (pour les municipalités rurales) Frédérick Perrier, coordonnateur au développement économique

(450) 373-2214 poste 133

Ville de Beauharnois

Alain Gravel, directeur général
(450) 429-3546 poste 255

SADC Suroît-Sud

Érick Faubert, directeur général (450) 370-3332 

Ville de Salaberry-de-Valleyfield

Maude Leduc, conseillère en développement
(450) 370-4770 poste 4874 
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.