Publicité
1 décembre 2019 - 15:00

Achetez-vous aveuglément durant le Cyberlundi ?

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Depuis les derniers jours, une course folle a lieu pour des milliers de consommateurs québécois qui chercheront les meilleurs cadeaux de Noël à prix réduit dans le cadre du Vendredi fou (Black Friday) et du Cyberlundi. La fièvre de l’achat sera très présente pour plusieurs, mais l’Office de la protection des consommateurs rappelle qu’il y a certaines règles de prudence à retenir.

Vous remarquez une publicité d’un produit que vous désirez ardemment et vous décidez d’aller l’acheter, mais lorsque vous arrivez en boutique on vous dit que tout a été vendu.   

La première chose que vous devriez vérifier sur la publicité si les quantités exactes étaient mentionnées. Par la loi, le commerçant a l’obligation de le préciser dans sa publicité.

« Dans ce cas, les mentions « quantité limitée » ou « jusqu’à épuisement des stocks » ne suffisent pas. »

Si rien n’a été indiqué et que l’article annoncé est en rupture de stock pendant la période du solde, vous avez le droit de demander au commerçant de vous offrir un autre article de même nature et d’un prix coûtant égal ou supérieur. Les coupons d’achat différé sont également acceptés. Si l’on vous refuse de vous dédommager, vous pouvez porter plainte à l’Office de la protection du consommateur.

Faux rabais

Un produit est offert à 75 % de rabais et cela semble être trop beau pour être vrai ? Vous devriez vérifier qu’il ne s’agit pas d’une annonce ou d’une publicité trompeuse, ou de faux renseignements que vous avez reçus du commerçant, de vive voix ou par écrit.

« Les pratiques commerciales qui vous induisent en erreur ou les fausses promesses qui vous sont faites pour vous inciter à acheter sont illégales. »

De plus, annoncer que le prix d’un bien ou d’un service est réduit alors que c’est faux ; de faire croire que le prix d’un bien est « le meilleur en ville », alors que vous pouvez acheter le même bien au même coût ou à un coût inférieur chez un autre commerçant est également interdit.

Achats en ligne

Pour les achats en ligne, l’Office de la protection des consommateurs a mis plusieurs informations sur leur site Web. Vous pourrez vous informer sur les conseils avant l’achat, les solutions en cas de problème, de retard de livraison, etc.

Protection des renseignements personnels

Les achats virtuels doivent être faits sur un site sécurisé. Voici les moyens de l’identifier :

• l’adresse du site Web commence par « https:// » ;

• une icône, souvent un petit cadenas fermé, apparaît à côté de la barre d’adresse ou en bas de page.

Dans tous les cas, vous devez donner que les renseignements qui sont utiles à la transaction. Au moindre doute, vous pouvez communiquer avec le commerçant pour lui demander de quelle façon il compte utiliser vos données.

La politique de protection des renseignements personnels est souvent affichée sur le site Web du commerçant. Lisez-la attentivement.

Amateur ou non de ces journées ?

Et vous, profitez-vous du Vendredi fou et du Cyberlundi pour vos achats des Fêtes ?

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.