Publicité
9 septembre 2019 - 06:00 | Mis à jour : 14:02

Il conservera des points de vente partout au Québec

Master Bougaricci ferme son bunker situé à Salaberry-de-Valleyfield

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Au cours de la dernière année, Marc Lessard, alias Master Bougaricci, le maître de la couture urbaine, a connu plusieurs changements dans sa vie. L’un d’eux a résulté par le fait qu’il est devenu père monoparental de trois enfants, une semaine sur deux. Une nouvelle réalité peu conciliable avec la vie d’entrepreneur ayant un pied-à-terre commercial.

« J’avance, j’évolue. Tous les jours du lundi au vendredi, de 17h à 18h, je suis collaborateur à la radio à Montréal. Par conséquent, avec la boutique, ça devenait difficile de concilier travail et famille la semaine où j’ai mes enfants. D’ailleurs, c’est pour eux que je prends cette décision de fermer le bunker et d’opter seulement pour des points de vente un peu partout au Québec », explique-t-il en entrevue téléphonique avec Néomédia.

À la maison pour plus d’efficacité

Dorénavant, Master investira le sous-sol de sa maison pour coudre ses vêtements. Ainsi, il pourra dîner avec ses enfants tous les jours, tout en jonglant avec le reste de ses obligations professionnelles. « C’est aussi une décision d’affaires. C’est difficile de garder une boutique avec un inventaire de 3000 $ chaque jour. À chaque fois que j’étais à la boutique, les gens voulaient me voir et me rencontrer et j’adorais ça. Mais pendant que je suis avec eux, je ne suis pas en mode création ou couture. Donc, ça n’avance pas. En déplaçant mes activités chez moi, ce sera plus efficace pour créer des nouveautés », ajoute-t-il.

Pied-à-terre dans la région

Mais rassurez-vous, il sera toujours possible de prendre rendez-vous avec Master Bougaricci pour des ajustements ou autre. « En nous écrivant sur Facebook, on pourra fixer une rencontre avec les intéressés. Quant aux points de vente, on est actuellement en recherche pour déterminer avec lesquels on fera affaire. On aimerait en trouver à Valleyfield, mais aussi à Vaudreuil et Châteauguay ou ailleurs au Québec. Si ça vous intéresse, écrivez-nous », lance-t-il en conclusion.

 

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.