Publicité
17 juin 2019 - 06:00

La facture sera divisée en trois

Un important chantier de 36 M $ de dollars à venir au Port de Valleyfield

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Attendu depuis longtemps, le Port de Valleyfield a vu la concrétisation d’un important projet qui lui tenait à coeur prendre forme le vendredi 14 juin dernier. Pour réaliser ce chantier, des investissements de 36 millions de dollars sont nécessaires.

Le tiers de cette facture sera assumée par le ministère des Transports du Canada, soit 12 M$. Un tiers sera aussi financé par le gouvernement du Québec alors que le reste de la facture, soit 12 M$ sera payé via un règlement d’emprunt.

Cette somme permettra au Port de Valleyfield de financer l’agrandissement d’un des quais existants afin d’augmenter la capacité d’accostage des navires. L’ajout d’un poste à quai et l’aménagement d’une rampe de transroulage sont aussi prévus. Notons qu’annuellement, en moyenne 120 paquebots transitent par le Port de Valleyfield. En 2018, ce sont 132 bateaux qui l’ont fait.

« De cette façon, le Port pourra mieux répondre à ses besoins actuels, en plus de prévoir une augmentation future de ses activités liées au développement de projets dans le Nord-du-Québec et à l’établissement de nouvelles entreprises dans la zone industrielle du sud-ouest de la Montérégie », précisait le député de Beauharnois et adjoint parlementaire du ministre des Transports du Québec, Claude Reid.

Concrètement, le projet va soutenir plus de 250 emplois directs et indirects, dont 47 liés au chantier. L’administration portuaire vise l’ouverture du nouveau quai pour mars 2021.

En entrevue avec Néomédia Valleyfield, le directeur général du Port de Valleyfield, Jean-Philippe Paquin a détaillé l'échéancier du projet. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.