Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Refus de porter le masque au travail: la plainte d'une travailleuse rejetée

durée 11h33
23 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne, 2022

MONTRÉAL — Une employée d'entretien qui refusait de porter le masque au travail et qui avait en conséquence perdu son emploi, il y a un an, a vu sa plainte rejetée par le tribunal.

La salariée à l'emploi d'un service d'entretien ménager s'était adressée au Tribunal administratif du travail, en invoquant la Loi sur les normes du travail. Elle alléguait avoir été victime d'un «congédiement sans cause juste et suffisante», en mai 2021, à cause de son refus de porter un masque au travail.

Or, le tribunal a statué que dans les faits, la préposée à l'entretien n'avait pas été congédiée et que son refus de porter le masque, sans exemption médicale et malgré une consigne stricte concernant le port du masque au travail, équivalait plutôt à une démission de sa part.

Le Tribunal administratif du travail a expliqué que c'était alors le choix de la travailleuse et que c'était bien son refus de respecter la consigne qui avait contraint son employeur à se départir de ses services.

Lia Lévesque, La Presse Canadienne