Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Les Sens remportent la mise aux plaines LeBreton, érigeront un aréna au centre-ville

durée 12h12
23 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne, 2022

OTTAWA — Les Sénateurs d'Ottawa ont ressuscité leur vieux rêve d'ériger un amphithéâtre au centre-ville de la capitale fédérale canadienne. 

La Commission de la capitale nationale (CCN) a annoncé jeudi que le groupe mené par la concession de la LNH avait remporté la mise pour le site des plaintes LeBreton, et signé un protocole d'entente pour le développement d'un «pôle d'événements majeurs».

La proposition pour le site situé tout juste à l'ouest de la colline parlementaire servirait tout d'abord de nouveau domicile pour les Sénateurs, et celle-ci comprendrait également un pôle de développement multifonctions. 

Le groupe 'Capital Sports Development Inc.' — qui comprend l'équipe, l'entreprise qui a érigé le nouveau domicile des Islanders de New York, l'UBS Arena, et l'entreprise de divertissement 'Live Nation' — et la CCN ont ajouté qu'ils aimeraient conclure une entente à long terme pour la location du site d'ici l'automne 2023. 

Les Sénateurs évoluent au Centre Canadian Tire, jadis appelé le Palladium, situé en banlieue, à Kanata, et qui a ouvert ses portes en 1996. 

L'équipe avait déjà exploré la possibilité de déménager aux plaines LeBreton, mais le plan avait échoué à la suite d'une bataille juridique entre le propriétaire Eugene Melnyk, qui est décédé en mars, et ses partenaires d'affaires. 

Le site de 29 hectares est situé en bordure de la rivière Ottawa et fut au coeur de nombreux projets de développement depuis plusieurs décennies déjà. 

La CCN a annoncé en décembre qu'elle posait un autre geste concret dans l'espoir que ce site devienne un lieu de divertissement, incluant une salle de spectacles sur un terrain de 2,56 hectares — l'équivalent d'environ quatre terrains de soccer. 

Les offres devaient être déposées au plus tard en février dernier. 

Les plaines LeBreton étaient un secteur à vocation résidentielle et industrielle jusqu'à ce que le gouvernement fédéral exproprie tout le monde et rase les édifices pendant les années 1960. 

«Nous estimons que ce développement aura un impact majeur sur la région de la Capitale nationale et notre concession, et que ça nous permettra de jeter les bases pour l'avenir de cette ville», a déclaré le président des opérations commerciales des Sénateurs, Anthony LeBlanc, par voie de communiqué. 

«Nous remercions la CCN pour sa collaboration, et avons hâte de nous mettre au travail avec elle afin d'entreprendre les prochaines étapes de cette excitante aventure», a-t-il ajouté. 

La Presse Canadienne