Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne

Blogue Développement durable , par

8 août 2017 - 15:43

Première d’une belle série de projets d’écosynergie d’affaires! Cette semaine : Centre d’action bénévole, L’Actuel

Première d’une belle série de projets d’écosynergie d’affaires!

Cette semaine : Centre d’action bénévole, L’Actuel
 

Francine Plamondon, directrice générale, Centre d’action bénévole, L’Actuel


Depuis 2016, le Centre d’action bénévole l’Actuel est membre du réseau d’Écosynergie d’affaires de Vaudreuil-Soulanges et participe à l’économie circulaire de la région. Le Comité 21 régional est bien fier de l’apport de la direction et des employés envers ce projet utile et mobilisateur pour tous et bien sûr, pour la planète!

Vous en rappelez-vous ? Le Comité 21 régional de Vaudreuil-Soulanges réalise une série d’inventaires des résidus et des intrants des entreprises de la région. Le but : valoriser les déchets pour en faire des intrants utiles pour d’autres entreprises ou encore susciter de l’intérêt pour créer des projets de développement économique avec la relève.

Afin de communiquer les initiatives des écosynergies d’affaires de la région, je joins à mon équipe une jeune professionnelle dédiée au développement durable, Léa Bédard-Beaulieu. C’est avec fierté que je l’accueille au Comité 21 régional de Vaudreuil-Soulanges.

Léa a rencontré la direction du Centre d’action bénévole L’Actuel, à Vaudreuil-Dorion, pour s’informer sur sa motivation à prendre part au projet régional de créer une économie circulaire. Voici la teneur des propos qu’elle a recueillis auprès de Francine Plamondon et Nicole Bouthillette.


Depuis 35 ans, le Centre d’action bénévole L’Actuel a pour mission de promouvoir et favoriser l’action bénévole. L’Actuel offre une gamme de services de soutien aux bénévoles, aux organismes, aux aînés, aux familles et aux individus de la région, en s’inspirant de ses valeurs de base : respect, intégrité, communication, coopération, accessibilité et rigueur.

 

De plus, L’Actuel gère une Boutique-Friperie alimentée par les nombreux dons offerts par la population, un véritable défi en matière de gestion de résidus.

 

L’environnement : une question d’actualité

Selon Francine Plamondon, directrice générale (DG), la question de l’environnement au Québec n’était pas centrale il y a 35 ans. Le souci de l’impact écologique est apparu graduellement au fil des années. En 2007-2008, L’Actuel a connu un pic incroyable de donations, surtout à cause de la sensibilisation grandissante de la population. Selon la DG, ce fut l’occasion de trouver des stratégies de gestion et d’instaurer des procédures qui tenaient en compte l’impact écologique.

Aujourd’hui, le mot « environnement » a pris une ampleur considérable. En 2016-2017, ce sont plus de 338 tonnes de vêtements, d’accessoires de décoration, de vaisselle, de livres, de films, de jouets, d’appareils électroniques et d’équipements de sport qui ont été traitées par l’organisme. Inévitablement, le Centre doit s’adapter à cette nouvelle réalité et travaille avec acharnement pour minimiser la quantité de déchets envoyés aux sites d’enfouissement.

 

Une démarche qui évolue dans les petits gestes



Selon Nicole Bouthillette, responsable des opérations, chaque petit geste compte dans le fonctionnement de l’organisme et dans la maximisation du recyclage des dons. Par exemple, au lieu de jeter les objets abîmés qui ne peuvent être revendus, plusieurs projets artistiques locaux sont encouragés ou du matériel est envoyé dans les écoles pour des activités. Aussi, les bénévoles peuvent profiter d’une salle de repas qui produit peu de déchets. Un système de compost a été instauré, les assiettes de styromousse ont laissé place à de la vaisselle lavable et le papier essuie-main a été remplacé par des linges en tissu.

 

Le projet d’écosynergie d’affaires : objectifs

Le projet mis en place par le Comité 21 a pour cible de faire l’inventaire d’entreprises plus engagées dans la région, pour favoriser une transition vers une économie circulaire. Selon Francine Plamondon, cet inventaire avantagera L’Actuel dans l’atteinte de ses ambitions environnementales. L’objectif serait de trouver une entreprise intéressée par des matières que L’Actuel ne peut traiter, comme le plastique brisé ou les vêtements qui ne peuvent être donnés. Aussi, des compagnies comme Fastco et Mersen Canada, membres de la 1ière cohorte du projet, offrent des boîtes de carton et de bois vides à L’Actuel pour l’entreposage des dons. Comme les services offerts par l’organisme dépendent de la boutique, il faut chercher à rendre plus efficace le recyclage et la gestion des dons, pour optimiser les ventes.

 

Principaux défis environnementaux et sociaux

L’organisme fait face à plusieurs défis dans sa démarche de développement durable. L’un des principaux concerne le manque de ressources bénévoles pour subvenir aux besoins de productivité. Les 230 bénévoles ne suffisent pas pour éviter que des matières réutilisables ne finissent au dépotoir, surtout lorsqu’il y a des pics de dons et que la main d’œuvre disponible n’arrive pas à fournir à la demande.

 

Résultats pour un développement durable

Malgré ces nombreux défis, L’Actuel a observé plusieurs impacts positifs suite à ses actions. Si sa mission au niveau du bénévolat et des dons pour les plus démunis offre des résultats du point de vue social, des effets sur l’économie locale sont aussi observables. Par exemple, la MRC fait des économies dans ses dépenses pour la gestion des déchets et l’augmentation des dons depuis les 10 dernières années génère de la création d’emploi. Bref, les retombées sont importantes pour plusieurs dimensions du développement durable.

 

Le partage ou la clé du changement

Pour terminer, la DG de L’Actuel offre un conseil aux autres entreprises voulant s’engager dans la voie du développement durable, en les encourageant fortement à participer à des rencontres d’échanges : « On a tout intérêt à connaître les commerces et les entreprises du coin ». Avoir accès à de nouvelles expertises permet de surmonter plusieurs difficultés liées au changement et incite les entreprises à agir, surtout lorsqu’elles se sentent moins seules.

Le réseau d’Écosynergie d’affaires de Vaudreuil-Soulanges est riche de dirigeants engagés dans la voie du développement durable. N’hésitez pas à communiquer avec le Comité 21 régional pour de plus amples informations à info@comite21quebec.org ou au 1 855 842 2121.
 

Co-auteur : Léa Bédard-Beaulieu


Mentor à la rédaction : Lorraine Simard, auteur du blogue développement durable


Lorraine Simard, secrétaire générale et cofondatrice
Comité 21 Québec
Porteur de voie du Comité 21 régional de Vaudreuil-Soulanges
Téléphone : 1 855 842 2121
http://www.comite21quebec.org/comite-regional/comite-21-regional-de-vaudreuil-soulanges/
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: