Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
9 août 2017 - 10:05

La plage du Parc régionale des Îles-de-Saint-Timothée restera fermée

Par Jessica Brisson, Journaliste

L'équipe de la plage du Parc régional des Îles-de-Saint-Timothée vient tout juste d'annoncer la fermeture définitive de ses installations pour la saison 2017.

En effet, la sécurité des baigneurs étant toujours compromise en raison du débit et du niveau du fleuve encore très élevés, l'organisation a pris la décision de ne pas ouvrir la plage cette saison-ci.

« Cette décision survient alors qu’Hydro-Québec a procédé, dans la nuit du 8 août,  à une baisse afin de diminuer le débit pour faciliter la navigation commerciale.  C’est d’ailleurs l’annonce de cette baisse anticipée qui a fait en sorte que la Ville a attendu avant de statuer du sort de la plage pour la saison en cours. Malheureusement, cette baisse ne s’est pas traduite par une réduction suffisante du débit dans le bassin du Parc régional des Îles-de-Saint-Timothée, lequel  plafonne à 10 000 m3/s, alors qu’il est de  7 500 m3/s dans les conditions normales propices à la baignade », souligne Claudia Meloche, coordonnatrice-événement set parc régional des Îles, pour la Ville de Salabery de Valleyfield.

Bien que cette décision soit déplorable, celle-ci permet d'assurer la sécurité de tous. De plus, les autorités demandent à ce que les embarcations nautiques évitent le secteur de la plage. 

Les employés du Parc régional des Îles-de-Saint-Timothée resteront toutefois sur place pour assurer l'entretient des lieux et l'accessibilité aux sentiers.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.