Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
12 juin 2017 - 09:44

«Une victoire en 4 rounds, c'est ce qu'Otis voulait, on l'a écouté » - Francis Lafrenière

Par Jessica Brisson, Journaliste

C'est devant une foule déchaînée que l'enfant chéri des Vaudreuil-Soulangeois, Francis Lafrenière (15-5-2), a remporté par K-O son combat contre Oscar Cortez (26-2) ce samedi à la Tohu.

Venu mettre en jeu son titre des poids moyens de la NABO, c'est un Françis Lafrenière débordant de confiance qui est monté dans l'arène. Du début à la fin, Lafrenière s'est acharné sur son adversaire en le rouant de coups au visage, comme lui seul sait le faire. Malgré que Cortez, se plaint des coups à la tête, The People's Champ, n'a qu'augmenté la cadence jusqu'à la toute fin.

Le combat devant durer 10 rounds, a rapidement pris fin à 1 minute 44 secondes du 4e round alors que l'arbitre y mettait fin, déclarant ainsi Lafrenière vainqueur par K-O.

«Une victoire en 4 rounds, c'est ce qu'Otis voulait, on l'a écouté. Est-ce que c'était facile? Non, le gars faisait des choses. Il se penchait à 1 pied et demi du sol, c'est dur pour entrer des bodyshots. J'ai souvent eu des combats durs, alors je suis habitué à ça », souligne le champion.

Un combat émotionnel, du début à la fin

Arrogant à la pesée officielle, Cortez n'a rien perdu de son insolence une fois monté dans le ring. «Je suis un gars, souriant comme vous le voyez, mais là, Cortez est venu chercher le Lafrenière émotionnel. Ça a donné un bon show! »

Le fan numéro de 1 de Lafrenière, le petit Mathis, célébrait son sixième anniversaire le soir même. C'est avec fierté que Francis  fait monter ses enfants et sa conjointe dans le ring.  Mathis voulait voir son papa remporter le combat par K-O et il a été servi. C'est un Mathis ému qui est venu féliciter son père.  Le public n'était pas au bout de ses peines.

« Ça fait 8 ans et demi qu'elle m'achale pour la marier, mais ça ne sera pas ce soir, » lance, à la blague le champion, juste avant de se mettre à genoux.  En couple depuis plus de 9 ans, c'est devant une foule exaltée, et des enfants très émus, que Françis a demandé sa belle en mariage. 

Une soirée dominée par les québécois.

En plus du combat Lafrenière-Cortez, huit autres duels se sont tenus à la Tohu ce samedi. Le boxeur, originaire de Pincourt, Jimmy Ray Thompson (188 livres), qui en est à ses débuts, se battait pour la première fois au niveau professionnel. Il a remporté son combat, contre Fabian Valdez, en le laissant K-O à 41 secondes du 2e round. 

Mohamed Soumaoro, de Ville Lasalle (1-0) a lui aussi achevé son adversaire, Alfredo Cardenas (4-6) à 1 minute 53 secondes du 3 round., Jean-Michel Bolivar (1-0) de Pointe-Calument, a eu le dessus sur Mikhail Miller (0-1-1), tout comme Chann Thonson (2-0) de Brossard, alors qu'il affrontait Tonatiuh Garcia (4-3-1).

Finalement, Roody Pierre-Paul (14-3-1) de Terrebonne, a remporté, par décision unanime, sa lutte contre Oscar Barajas (17-4-1), Golden Garcia (8-0-1) de Montréal à mis fin à son combat, de 8 rounds en 2 rounds en laissant son opposant K-O, Jordan Balmir (3-0) de Drummondville, affrontait Adrian Campos (1-2-2) et Erik Bazinyan (15-0) de Laval a écrasé par K-O Rolando Paredes, à 1 minute 43 secondes du 4 rounds. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.