Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
13 mars 2017 - 14:44

Olympiques spéciaux

La Sûreté du Québec de Beauharnois-Salaberry accueil une olympienne

Le 8 mars dernier, le lieutenant Marc Robert, responsable du poste de la MRC Beauharnois-Salaberry, accompagné de la sergente Ingrid Asselin du service des communications du district Sud, région Montérégie, ont accueilli au poste Nancy Leduc, athlète d’Olympiques spéciaux Québec (discipline raquette) qui était accompagnée de son père Michel Leduc et de sa mère Hélène St-Denis, tous trois résidants de Valleyfield.

Puisque les policiers de la Sûreté du Québec s’impliquent depuis de nombreuses années dans différentes activités de financement au bénéfice de ces athlètes  et que Nancy réside sur un territoire desservi par la Sûreté du Québec, les deux policiers souhaitaient la rencontrer afin de lui souhaiter un bon voyage ainsi que du succès pour les Jeux Olympiques spéciaux mondiaux d’hiver de 2017 qui sont les deuxièmes Jeux mondiaux du mouvement à se tenir en Autriche (les premiers remontant à 1993).

Le lieutenant Robert leur a fait visiter son poste, un petit cadeau à l’effigie de la Sûreté du Québec lui a été remis et il a proposé à Nancy d’être la présidente d’honneur de la prochaine Course au flambeau des agents de la paix qui aura lieu le 18 mai prochain, à Valleyfield.

Du 14 au 25 mars, la délégation canadienne composée de 110 athlètes, qui comprendra 11 athlètes québécois, seront en compétition dans les sports suivants : hockey intérieur, patinage artistique, patinage de vitesse, raquette, ski alpin et ski de fond.  

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.