Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
7 juin 2018 - 11:00

Sécurité routière

Le partage de la route? C’est l’affaire de tout le monde

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

À l’approche de l’arrivée officielle de la saison chaude, la Ville de Beauharnois tient à rappeler quelques consignes de sécurité. Celles-ci touche le partage de la route entre piétons, cyclistes ou automobilistes.

Comment prévenir les accidents en tant que conducteur? Premièrement, en gardant les yeux sur la route et en étant vigilant. Laissez le cellulaire de côté et demeurez calme et courtois. Le respect des limites de vitesse et des corridors de sécurité pour cyclistes, services d’urgence ou dépanneurs routiers est aussi important. Il faut gardez ses distances, même en été et pensez aux transports en commun au besoin.

Qu’est-ce qu’un comportement courtois et intelligent? C’est le respect de la priorité des piétons aux intersections, aux passages pour piétons et avait d’accéder à une entrée ou d’en sortir. C’est aussi de s’immobiliser avant la ligne d’arrêt. « On doit aussi allumer ses phares pour voire être vu et faire un geste de la main aux piétons pour confirmer qu’ils peuvent traverser en toute sécurité », précise la Ville.

Cinq formes de distractions communes au volant

Lorsqu’on conduit un véhicule, les sources de distraction sont nombreuses. Voici les plus communes: cellulaire en mode main libre ou bluetooth, nourriture ou boisson, souci de son apparence au volant (se regarder dans le miroir), lecture et GPS.

Porter sa ceinture peut sauver une vie

Selon les plus récentes données disponibles de Transports Canada, 93 % des Canadiens attachent leur ceinture de sécurité en voiture. Les 7 % d’automobilistes qui ne le font pas sont responsables de près de 40 % des collisions mortelles.

Chaque année, la ceinture de sécurité sauve près de 1 000 vies au Canada.

Pour plus de règles et de statistiques, visitez le https://ville.beauharnois.qc.ca/actualite/securite-routiere/

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.