Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 juin 2018 - 08:29 | Mis à jour : 08:49

Service de proximité avec les citoyens

Présence policière: retour de la vélo patrouille à Beauharnois

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Après une absence de 20 ans, la vélo patrouille du Service de police de la Ville de Châteauguay sera de retour à Beauharnois. Dès aujourd’hui, deux policiers enfourcheront leurs vélos et iront à la rencontre de citoyens. 

Leur mission? Assurer une présence policière dans des coins plus reculés où une autopatrouille ne peut s’aventurer. Dans un deuxième volet, ils informeront les citoyens sur les nouvelles règles du code de la sécurité routière, autant pour les automobilistes que pour les cyclistes. 

 « Ils iront sur les pistes cyclables, dans les parcs, sur les terrains d’installations municipales, ans les zones et activités scolaires et lors d’événements en plein air. Ce service a disparu en 1998 et mon souhait depuis que je suis en poste, en 2010, est de le ramener. C’est une façon pour nous de se rapprocher du citoyen », résume le directeur du SPVC, Stéphane Fleury. 

À raison de huit heures par jour, quatre policiers sillonneront les routes du territoire desservis par le corps de police. On les retrouvera à Châteauguay, Saint-Isidore, Léry et Beauharnois, tout au long de l’été. « Même pendant les vacances, il y aura deux policiers affectés à la vélo patrouille afin d’offrir le meilleur service possible à la population », ajoute M. Fleury. 

Formation de trois jours 

L’escouade vélo du SPVC est formée des membres de la section sociocommunautaire, soit trois agents et un sergent. Il s’agit de Nathalie Langevin, Martine Denis, Martin Labrie et Jean-Philippe Hurteau. Le quatuor a du se soumettre à une formation de trois jours 

En partenariat avec quelques instances de la Ville de Châteauguay, le SPVC a pu obtenir une subvention. Celle-ci provient du Programme de soutien aux municipalités en prévention de la criminalité 2016-2019. 

«  Avec cette aide financière de 15 000$, nous avons pu acheter quatre vélos, des équipements pour faciliter le travail de nos policiers sur le terrain et défrayer les coûts de leur formation à l’école de police de Nicolet. Précisons que les policiers sont déjà à l’emploi du SPVC, ce ne sont pas de nouvelles ressources. Donc, ce n’est pas une dépense supplémentaire pour nous », conclut M. Fleury. 

Le SPVC invite les citoyens , qui les croiseront à vélo, à échanger avec eux sur des situations qu’ils observent dans leur quartier ou sur tout autre sujet de sécurité qui les préoccupe. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.