Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
18 mai 2018 - 07:00

Regroupement effectif dès aujourd’hui

Six Centraides, dont celui de la région, se regroupent pour former une seule entité

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Depuis plusieurs semaines, un important changement se prépare au sein de Centraide Sud-Ouest. L’organisme, dont les locaux sont situés à Salaberry-de-Valleyfield fait maintenant partie d’un regroupement de Centraide. Une décision qui permettra à l’œuvre de charité d’aider encore de bénéficiaires.

« L’idée de regrouper nos activités est née dans un lac à l’épaule de Centraide il y a quelques années. Pendant ces réunions, un constat revenait toujours, soit celui qu’il y avait plusieurs tâches répétitives au sein de nos organismes comme la tenue d’assemblées générales annuelles et de réunions de conseils d’administrations et de comptabilité », indique Steve Hickey, directeur général de Centraide Sud-Ouest, maintenant devenue Centraide des régions Centre Ouest du Québec.

À partir de ce vendredi 18 mai, M. Hickey devient conseiller en développement social et philantropique au sein de cette nouvelle entité. Le poste de directrice régionale du nouvel organisme reviendra à Annie Bergeron qui entre en poste le mardi 22 mai.

Services de proximité

Cette nouvelle structure englobe désormais les Centraides des régions suivantes : Centre-du-Québec (Drummondville), Hautes-Laurentides (Mont-Laurier), Lanaudière (Joliette), Mauricie (Trois-Rivières), Sud-Ouest et Abitibi-Témiscamingue et Nord du Québec.

« De cette façon, nous n’aurons plus à nous soucier des tâches quotidiennes comme payer le loyer ou les comptes. Tout cet aspect sera géré au même endroit, ce qui nous laissera plus de temps pour la communauté. Au cours des prochains mois, je me concentrai sur les donateurs et sur les bénéficiaires en faisant notamment des visites au sein des entreprises », ajoute M. Hickey.

Ce dernier se fait rassurant: le bureau local de Centraide Sud-Ouest demeurera ouvert. L’organisme conservera également son nom et le même territoire. Autre fait important; l’argent recueilli au cours des campagnes annuelles sera réinvesties dans la communauté locale. 

« Bref, pour les donateurs et bénéficiaires, rien ne change. Mais pour nous, en se regroupant, les objectifs de nos campagnes annuelles augmenteront, ce qui veut dire que nous pourrons venir en aide à plus de gens dans le besoin »,  résume-t-il, en soulignant que Centraide Sud-Ouest a amassé plus de 505 000$ en 2017.

Avec l’embauche de Mme Bergeron, l’objectif financier de la campagne de 2018 pourrait augmenter d’au moins 30 000$. « La nouvelle recrue est bien connue dans la région pour ses contacts et son implication au niveau des entreprises. Elle sera sans contredit un atout important pour nous », conclut-il.

Enfin, soulignons que les six Centraide qui composent la nouvelle branche de l’organisme ont reçu  5,5 M $ en dons l’année dernière. Cette année, ils visent à faire grimper cette somme à 5,8 M $.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.