Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
17 mai 2018 - 10:00

Signée récemment par les parties concernées

Sainte-Martine s’entend avec tous ses employés jusqu’en 2024

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Les cols bleus et la Municipalité de Sainte-Martine ont de quoi être fiers. Ils ont tout récemment entérinée officiellement une toute nouvelle convention collective qui s’étend sur sept ans.

L’entente, qui prendra fin le 31 décembre 2024, a été approuvée par le conseil municipal le 8 mai dernier. Cependant, ce n’est que le 14 mai que le contrat a été signé par les deux parties impliquées.

Des ajustements relatifs aux postes et aux horaires de travail permettront d’accroître la productivité. « De plus, des augmentations de salaires totales de 13, 5 % ont été consenties pour toute la durée de la convention, ce qui respecte la capacité financière de la municipalité », précise-t-on dans un communiqué annonçant la nouvelle. 

Modifications approuvées

Dans le cadre de ce contrat, des modifications ont été approuvées lors de la séance du conseil municipal du 8 mai. Celles-ci visaient les règlements suivants :

a) conditions et avantages des employés cadres, cols blancs et professionnels;

b) constitution du service de sécurité incendie;

c) dotation des ressources humaines;

Ces changements viennent uniformiser les conditions de travail de tous les employés municipaux.

« Le conseil municipal est fier du travail accompli dans ce dossier et tient à remercier tous les artisans qui ont permis de conclure le tout en si peu de temps. On peut maintenant compter sur des relations de travail qui satisfont toutes les parties, et ce, pour une durée totale de sept années ce qui assurera un climat de travail convivial et facilitera la planification budgétaire », indique la mairesse Maude Laberge.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.