Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
13 avril 2018 - 09:00

À chaque semaine

Les Campivallensiens, consultés sur plusieurs sujets en mai

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Les citoyens de Salaberry-de-Valleyfield qui aiment donner leur opinion seront servis en mai prochain. La Ville tiendra quatre consultations citoyennes sur des sujets variés tels que: jardiner avec des plantes indigènes, collectivités viables, environnement- par où commencer et le compostage domestique.

Ces soirées se tiendront tous les mercredis de mai à l’édifice Jean H. Besner du Parc Delpha-Sauvé ou à La Factrie, café culturel.

Pour la première portant sur le jardinage (2 mai) , Isabelle Dupras, architecte paysagiste entretiendra les amoureux de ce loisir. Elle leur apprendra notamment pourquoi ces plantes sont parfaitement adaptées à notre climat et attirent les oiseaux et insectes bénéfiques aux jardins.

Dans la seconde, Andrée-Anne Coll, conseillère en aménagement et urbanisme chez Vivre en Ville discutera de collectivité viable. Comment une municipalité peut-elle faire la différence? Elle répondra à cette question et bien d’autres, le 9 mai prochain.

Le 16 mai, ce ne sont pas une, ni deux, mais bien trois invités qui jaseront environnement avec les intéressés. Cindy Trottier, Jasmine Kubaya Racine et Marine la Girouette aborderont des thèmes comme l’alimentation, la réduction des déchets, le minimaliste, le jardinage urbain, les plantes comestibles et la consommation locale.

Enfin, le 23 mai, la biologiste écologiste et conseillère en environnement à la Ville de Salaberry-de-Valleyfield, Maggy Hinse s’intéressera au compostage maison de la cuisine au jardin. Les intéressés pourront obtenir des conseils sur l’emplacement, l’utilisation, les matières compostables et celles à éviter.

 

Notez que l’admission est gratuite à toute ces conférences, mais qu’une réservation est obligatoire.

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.