Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
28 mars 2018 - 15:00

Une date à mettre au calendrier

Nations autochtones et indépendance du Québec au menu à Salaberry-de-Valleyfield

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Deux sujets qui défrayent régulièrement la manchette seront abordés prochainement à Salaberry-de-Valleyfield. Les nations autochtones et l’indépendance du Québec seront au cœur d’un déjeuner-conférence d’André Binette. Ce dernier est un juriste spécialisé en droit constitutionnel et autochtone.

C’est le dimanche 8 avril qu’il sera de passage au 222, rue Alphonse-Desjardins à Salaberry-de-Valleyfield. De 10h à midi, il partagera ses connaissances sur ces deux sujets.

La question autochtone est sans l’ombre d’un doute une des plus importantes dans la perspective de l’indépendance du Québec. « Le Québec reconnaît l’existence et les droits à 11 nations autochtones. Quelles sont-elles? Où sont-elles situées sur le territoire provincial? Comment a évolué le droit international, le droit américain et le droit canadien relativement aux nations autochtones? », questionne-t-on dans l’invitation.

Ce sont toutes des questions auxquelles M. Binette s’engage à répondre pendant cet exercice. Il expliquera en quoi consiste la déclaration de l’ONU sur les droits des peuples autochtones.

« Une alliance est-elle possible entre Québec et ses Premières nations dans le cas de l’accession du Québec à l’indépendance? Dans cette éventualité, les Cris et les Inuits ont évoqué la partition du territoire québécois en 1995 », poursuit-on dans un communiqué officiel acheminé aux médias.

Conférencier chevronné

M. Binette est un juriste qui se spécialise en droit constitutionnel et autochtone. Ancien conseiller juridique du gouvernement provincial, il a participé à plusieurs litiges majeurs en droit constitutionnel et autochtones. Ceux-ci étaient disputés devant la Cour Suprême du Canada et à la Cour d’appel du Québec.

Il a aussi à titre de co-président de la Commission du Nunavik sur l’autonomie gouvernementale des Inuits dans l’arctique québécois.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.