Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
14 février 2018 - 11:00

Dans un peu plus d’une semaine

Le faucon émerillon, sujet d’une conférence à Salaberry-de-Valleyfield

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Les amoureux des oiseaux ont rendez-vous à Salaberry-de-Valleyfield, le mercredi 21 février prochain. Dès 19h30, le passionné de photographies d’oiseaux et d’animaux, Lucien Lemay prononcera une conférence sur le faucon  émerillon.

M. Lemay est aussi membre du club des ornithologues de Châteauguay et de Vaudreuil-Soulanges. Depuis ses débuts, il compte plusieurs suivis photographiques de nidification.

Plusieurs espèces capturées par sa caméra

Parmi les espèces troquées par sa lentille nommons le Troglodyte de Caroline, le Gobemoucheron gris-bleu, le Pic flamboyant, le Pic Chevelu, le Merle d’Amérique, l’Hirondelle bicolore, l’Hirondelle noire, la Paruline jaune, le Colibri à gorge rubis, le Grand Corbeau, le Faucon émerillon, l’Épervier de Cooper et le Grand-duc d’Amérique.

« La conférence permettra de suivre, en photos, cette étape importante du Faucon émerillon sur une période de quatre mois, d’assister aux comportements des adultes (accouplement, couvaison, alimentation), de constater l’évolution du plumage et de voir les interactions entre eux », précise la Société d’observation de la faune ailée du Sud-Ouest dans un communiqué.

Les participants pourront aussi observer, en images, les premières activités des fauconneux en dehors du nid.

L’activité se tiendra à l’édifice Raphaël-Barrette, situé au 222 rue  Alphonse-Desjardins. Un coût de 5 $ pour les non-membres sera demandé alors que les membres peuvent y assister gratuitement.

Pour plus d’informations, on peut contacter Denis Gervais au (450) 371-6514 ou visitez le www.sofaso.comhttp://www.sofaso.com

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.