Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
5 octobre 2017 - 10:00 | Mis à jour : 10 octobre 2017 - 17:35

Femmes de tête : une invitation d’Anne Quach

Par Jessica Brisson, Journaliste

La circonscription de Salaberry – Suroît regorge de femmes inspirantes qui ont su se démarquer dans plusieurs sphères d’activité. La députée Anne Quach, dans le cadre de son événement Femmes de tête, vous invite à venir découvrir les parcours hors du commun de cinq d’entre elles.

Dans une formule conviviale de 5 à 7, les participants pourront échanger avec quelques femmes d’exception comme Cindy Trottier (Circuit 0 déchet), Maude Laberge (mairesse de Sainte-Martine et préfète à la MRC de Beauharnois-Salaberry), Julie Leblanc (Fou du moutons), Chantal Bédard (CSUR.tv) et Gabrielle Limoges (Une affaire de famille).

Ces dernières viendront partager leurs parcours inspirants. Les participants pourront aussi rencontre Marie-Ève Surprenant, auteure deux essais sociologiques sur la place des femmes. Elle dressera un portrait du statut de l’égalité des sexes au Québec.

« Pour moi, il est primordial que les femmes prennent conscience de leur plein potentiel et de la possibilité qu’elles ont de changer le monde. Je veux être présente pour les femmes de la région. C’est pourquoi je suis emballée d’inviter tout le monde à l’activité Femmes de tête », lance la députée Anne Quach, enseignante de formation et mère d’une petite fille de 3 ans.
 
L’activité Femmes de tête est ouverte aux femmes comme aux hommes. Gratuite, elle se tiendra le mardi 10 octobre à La Factrie, café culturel situé au 17, rue du Marché à Salaberry-de- Valleyfield. Les places sont limitées.

Pour vous inscrire, communiquez avec Émilie Beauchesne au 450 371-0644.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.