Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
8 juin 2017 - 09:52

La plage du Parc régional des Îles-de-Saint-Timothée restera fermée aux baigneurs jusqu’à ce que le débit de l’eau soit rétabli à la normale dans le bassin.

Les baigneurs devront encore patienter

Par Jessica Brisson, Journaliste

La Ville de Salaberry-de-Valleyfield souhaite informer la population que la plage du Parc régional des Îles-de-Saint-Timothée restera fermée aux baigneurs jusqu’à ce que le débit de l’eau soit rétabli à la normale dans le bassin. C’est ce qui a été entendu suite à la rencontre entre des représentants de la Ville, d’Hydro-Québec et de la Société de sauvetage.

La sécurité reste compromise alors que, la variation du niveau de l’eau et le fort courant, rendent la baignade dangereuse pour les usagers, mais aussi pour les employés qui tenteraient de porter secours. En raison de la crue printanière exceptionnelle, les vannes des barrages situés en amont et en aval du bassin doivent demeurer ouvertes, ce qui accentue le danger, puisque le bassin se comporte davantage comme une rivière avec un courant très fort. En cas de perte de contrôle, les baigneurs se retrouveraient rapidement devant le barrage où le risque de noyade est évident.

Sur place, la sécurité est accrue. En plus des panneaux d’affichage indiquant « plage fermée, baignade interdite », des bollards seront installés avec des cordes afin d’empêcher l’accès à la rive. Pour l’instant, la météo et l’eau froide ne rendent pas la plage propice à la baignade.

La Ville de Salaberry-de-Valleyfield surveille la situation de près et informera la population des développements.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.