Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
24 mai 2017 - 13:24 | Mis à jour : 13:36

Santé

La Montérégie: terreau fertile pour la maladie de Lyme

Par Jessica Brisson, Journaliste

Présente aux États-Unis depuis plus de 30 ans, la maladie de Lyme a fait son apparition au Canada, mais plus spécifiquement au Québec en 2008.L a maladie de Lyme est causée par la bactérie Borrelia burgdorferi (Bb) qui peut être transmise à l’homme par la piqûre d’une tique infectée.

Ces tiques se trouvent dans les forêts, les zones boisées et les herbes hautes.  Le réchauffement climatique permet à la tique d’élargir son territoire vers le nord et avec la proximité de plusieurs États américains, il n’est pas surprenant qu’elle se soit établie en Montérégie.

En 2010, seuls 4 cas de maladie de Lyme avaient été confirmés dans la région tandis que 71 cas ont été répertoriés en 2014. Il faut comprendre que cette maladie est là pour rester. Même si le risque d’être piqué par la tique qui transmet la bactérie Bb est encore relativement faible, il faut dorénavant intégrer des mesures de précautions personnelles pour pouvoir profiter pleinement des activités de plein air.

Certains secteurs plus à risque

En raison de la proximité avec les États-Unis, la Montérégie s'est avéré être un territoire de choix pour les tiques. Tel que mentionné plus haut, le réchauffement climatique a permis à la tique de se propager et de traverser la frontière.

La Ville de Salaberry-de-Valleyfield ainsi que plusieurs villes avoisinantes sont particulièrement à risque selon les données recueilles par la Direction de santé publique de la Montérégie, en 2016.

Prévenir la piqûre de tique

Durant et après les activités de plein-air dans les boisés ou dans les champs, il est important de prendre des mesures afin de prévenir les piqûres de tique. 

  • Portez des vêtements qui couvrent la peau : pantalon, chandail à manches longues, souliers fermés et chaussettes;
  • Mettre les chaussettes par-dessus les pantalons;
  • Portez des vêtements de couleur pâle – les tiques sont ainsi plus faciles à repérer;
  • Évitez les piqûres en appliquant du chasse-moustiques sur les vêtements et sur les parties exposées du corps en évitant le visage. Les produits à base de DEET, avec une concentration de 30 % ou moins, sont sécuritaires et efficaces contre les tiques (ex. : Off Régions sauvages® , Watkins® , Muskol® ). Suivez les directives sur l’étiquette du produit;
  • Demeurez sur les sentiers dégagés des boisés et des forêts.
  • Prendre un bain ou une douche au retour à la maison;
  • Inspectez votre corps, celui des enfants et des animaux de compagnie. Pour les parties plus difficiles d’accès (ex. : le dos) utilisez un miroir ou demandez l’aide d’une autre personne. 

Comment identifier et retirer les tiques

Les tiques adultes ont la grosseur d’une pointe de crayon et les nymphes ont la grosseur d’une tête d’épingle. Afin d'éviter tous les risques de contamination, il est important de retirer la tique le plus rapidement possible. En effet, plus la tique reste longtemps en contact avec la peau, plus le risque de contamination augmente.  La transmission est très faible avant 24 heures et augmente par la suite.

Utilisez une pince fine aux extrémités pointues (pince à écharde) pour extraire la tique de la peau. Placez la pince le plus près possible de la surface de la peau et, avec un mouvement sûr et continu, tirez la tique perpendiculairement à la peau sans tourner;.

Évitez d’écraser ou de perforer la tique, ce qui augmente le risque de contamination. Si une petite partie de la tique est restée dans la peau, retirez-la avec la pince – elle ne peut plus transmettre la bactérie. Lavez les mains et le site de la piqûre avec de l’eau et du savon après avoir retiré la tique. 

Consulter si nécessaire

Si certains symptômes tel que de la rougeur sur la peau, de la douleur musculaire ou articulaire, de la fièvre ou une grande fatigue, il est fortement conseillé de consulter un professionnel de la santé.

Prises en charge à temps, les personnes ayant contracté la maladie de Lyme peuvent être traitées avec succès avec deux à trois semaines d’antibiotiques par voir orale.

Dans le cas où la maladie ne serait pas traitée, l’infection peut affecter le système nerveux, le cœur et les articulations. Le diagnostic est posé lorsque les symptômes surviennent après une activité extérieure dans une zone où des tiques infectées sont présentes. Les tests de laboratoires peuvent aider le médecin à poser son diagnostic.  

Pour en savoir plus sur la maladie de Lyme et comment la prévenir, consultez le site internet maladiedelymemonteregie.com

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.