Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
16 avril 2018 - 08:00

La Société canadienne du cancer, amasse 58 405,30 $ durant le Mois de la jonquille

Par Jessica Brisson, Journaliste

La vente d’une fleur pour une grande cause : la jonquille, symbole de vie et d’espoir, a été la première activité du Mois de la jonquille de la Société canadienne du cancer (SCC). Dans la région du Sud-Ouest, près de 83 000 jonquilles ont été vendues du 21 mars au 25 mars par des centaines de bénévoles, tous motivés à sauver plus de vies, dans quelque 85 points de vente répartis sur tout le territoire. Dans la grande région de Vaudreuil-Soulanges et de Salaberry-de-Valleyfield, c’est 58 405,30 $ qui auront été amassés.

Les fonds recueillis pendant le Mois de la jonquille permettent à la SCC de soutenir des dizaines de milliers de Québécois touchés par le cancer, notamment grâce à l’aide fournie par ses spécialistes en renseignements sur le cancer.

Le SIC de la SCC répond par téléphone ou courriel à des questions sur tous les aspects de la maladie ainsi que sur les ressources offertes dans la communauté, peu importe où l’on réside au pays. Au Québec, depuis cinq ans, ce service national a traité environ 80 000 demandes d’information. Depuis 1996, 1,25 million de demandes ont été traitées à l’échelle du pays. C’est donc un excellent départ pour cette collecte de fonds qui se poursuit jusqu’à la fin avril.

Pour contribuer davantage à la lutte contre le cancer, la population de la région est maintenant invitée à :

  • Se procurer une épinglette jonquille (2 $) au bureau régional de la SCC situé au 161B, rue Principale à Châteauguay;
  • À communiquer avec le Service d’information sur le cancer de la SCC (1 888 939-3333);
  • À visiter cancer.ca pour faire un don ou pour toute autre question sur le cancer.

« Réaliser une collecte de fonds de cette ampleur est possible et réussie grâce à la contribution exceptionnelle de nombreuses personnes dévouées qui offrent leurs conseils, leurs sourires et leur précieux temps à notre cause. Certaines de nos municipalités sont prises en charge entièrement par nos merveilleux bénévoles qui veillent à la planification des horaires de vente, la promotion de la campagne, le recrutement de bénévoles, la confection des bouquets, la vente ainsi que la livraison de nos précieuses jonquilles. L’orchestration de toutes ces étapes demande un engagement important et durable de nos bénévoles qui veillent à offrir le meilleur d’eux-mêmes pendant cette campagne importante pour la Société canadienne du cancer. Nos plus sincères remerciements à toutes ces personnes qui luttent à nos côtés, et ce, dans un seul but commun, celui de sauver plus de vies. Sans ces personnes bien spéciales, nous ne pourrions mener à bien notre mission et  faire la différence contre tous les cancers », a indiqué Marie Lemieux, Directrice Régionale –Bureau du Sud-Ouest de la SCC.

RÉGIONS

MONTANT

La Presqu'île : L’Île-Perrot, Pincourt,

Terrasse- Vaudreuil, Vaudreuil-Dorion

18 380,05 $

Saint-Lazare

3 099,15 $

Rigaud

2 974,85 $

Soulanges : Coteau-du-Lac, Les Coteaux, Saint-Clet, Saint-Zotique, Saint-Polycarpe

9 994,70 $

Salaberry-de-Valleyfield/Grande-Île

20 527,80 $

Beauharnois

3 428,75 $

 

À propos de la Société canadienne du cancer

Avec l’appui de 300 000 donateurs annuels et de 30 000 bénévoles, la Société canadienne du cancer (SCC) est l’organisme québécois lié au cancer qui a le potentiel de sauver le plus de vies. Chaque année, quelque 135 000 Québécois se tournent vers elle. La SCC met donc tout en œuvre pour faire grimper le taux de survie global du cancer, actuellement de 63 %, à 80 %.

L’argent recueilli par la SCC permet :

  • De prévenir plus de cancers et d’exiger des lois qui protègent la santé;
  • De financer davantage de projets de recherche;
  • De soutenir plus de personnes touchées par le cancer.

Visitez cancer.ca ou composez le : 1 888 939-3333 pour savoir plus la Société canadienne du Cancer.















 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.