Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
11 mai 2018 - 14:00

En route vers les élections du 1er octobre

Guy Leclair veut faire du Suroît une région reconnue officiellement

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le député de Beauharnois, Guy Leclair souhaite faire du Suroît, une région reconnue par le gouvernement du Québec. Le représentant du Parti Québécois s’engage à rendre cette volonté concrète dès que possible si son parti est porté au pouvoir le 1er octobre prochain.

« La réalité de notre région est bien différentes de celle vécue en Montérégie. Les enjeux ne sont pas les mêmes, les préoccupations ne sont pas les mêmes. Maintenant, le Suroît pourra se défendre et parle en son propre nom », précise le député de Beauharnois, Guy Leclair.

En route vers cette promesse, le 6 mai dernier marquait la toute première assemblée régionale du Suroît, organisée par le PQ.

Au terme de l’assemblée régionale du Suroît se tenait la première assemblée régionale des jeunes du Suroît. « Ces jeunes sont dynamiques. Ça fait plaisir à voir, c’est stimulant. La relève est bien présente », poursuit M. Leclair.

Toujours le 6 mai, deux collègues de M. Leclair était en visite dans la région. La première est la députée de Joliette et vice-cheffe du Parti Québécois, Véronique Hivon. Elle a reçu un accueil chaleureux  de la part des militants et sympathisants présents.

Le second est député de Sanguinet, Alain Therrien. Ce dernier a pris la parole lors de cette journée pour dénoncer le bilan économique des libéraux.

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.