Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
7 août 2017 - 11:02 | Mis à jour : 11:30

« Mon choix est le fruit d’une longue réflexion. » - Anne Quach.

En octobre, les militants du Nouveau Parti démocratique (NPD) connaîtront leur prochain chef. Parmi les quatre candidats toujours en lice, la députée Anne Minh-Thu Quach (Salaberry - Suroît) est honorée d’annoncer qu’elle donne son appui au député Guy Caron (Rimouski-Neigette – Témiscouata – Les Basques). 

« Mon choix est le fruit d’une longue réflexion. Tous les candidats seraient d’excellents représentants du NPD mais je partage beaucoup de valeurs avec Guy », explique Anne Quach.

Comme la députée originaire de Salaberry-de- Valleyfield, le candidat à la chefferie est pour une réforme de l’Office national de l’énergie (ONÉ) et contre le projet d’oléoduc d’Énergie Est. Rappelons que cet organisme fédéral est chargé de réguler le développement des projets pétroliers au Canada. 

« Le projet d'oléoduc d'Énergie Est n'est pas viable tant d'un point vue environnemental qu'économique. Les priorités devraient être d'investir dans la transition vers une économie verte et de réformer complètement le processus d'évaluations environnementales afin d'y intégrer notamment les impacts des grands projets sur les changements climatiques », lance Anne Quach. 

Elle souligne au passage que malgré des promesses du Parti libéral du Canada pendant la campagne électorale de 2015, rien n’a été fait pour rassurer les communautés vivant à proximité des oléoducs.

Anne Quach milite depuis de nombreuses années pour la protection du secteur agricole dans la circonscription de Salaberry-Suroît. C’est une des raisons expliquant son appui au député rimouskois. «Guy représente comme moi une circonscription majoritairement rurale. Il m’a assurée, qu’en tant que chef du NPD, il fera tout en son pouvoir pour le maintien de la gestion de l’offre pour le lait et qu’il s’opposera à l’importation du lait diafiltré américain, clame la députée. L’agriculture est un pan important de l’économie locale et nous ne comptons pas laisser tomber les producteurs d’ici. » 

Qui plus est, Anne Quach est consciente du rôle important du Québec au NPD et elle est ainsi heureuse d’appuyer le seul candidat québécois de la course.

Un levier contre la pauvreté

Guy Caron est un économiste de formation et un progressiste de conviction. Il a placé l’instauration d’un revenu minimum garanti pour tous les Canadiens au centre de sa plateforme. Le candidat croit, comme Anne Quach, que ce plan permettra de faire reculer la pauvreté tout en augmentant la qualité de vie de tous. « Au fil de la course, cette idée m’a charmée. Guy est un économiste sérieux et rigoureux. Je lui ai demandé de m’exposer son projet ainsi que sa faisabilité. Il m’a convaincue comme il saura convaincre les militants néo-démocrates et les électeurs par la suite », poursuit celle qui représente Salaberry-Suroît à la Chambre des communes.

Guy Caron sera présent au BBQ familial qu’Anne Quach tiendra le dimanche 13 août de 11 h à 14 h au 291, rue Gagnon à Beauharnois. Voilà une excellente occasion de venir rencontrer celui qui pourrait devenir le nouveau chef du Nouveau Parti démocratique.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.