Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
23 juin 2017 - 11:50

La députée néo-démocrate dans Salaberry-Suroit Anne Minh-Thu Quach déplore les faibles efforts du gouvernement Trudeau.

Un bulletin de fin d'année peu reluisant selon le NPD

La députée néo-démocrate dans Salaberry-Suroit  Anne Minh-Thu Quach est satisfaite de ses efforts déployés pour défendre la région malgré que le bilan du gouvernement Trudeau soit très faible sur plusieurs sujets importants pour les citoyens de la circonscription, en particulier en agriculture, en matière d’environnement et dans la lutte aux paradis fiscaux.

« J'ai demandé au gouvernement de mieux soutenir notre secteur agricole, une des activités principales de la région. Mais l'inaction libérale est déconcertante. Premièrement, les libéraux ont voté contre notre motion sur le lait diafiltré et n’ont toujours rien fait à ce sujet. Deuxièmement, le plan de transition prévu pour « compenser » les producteurs laitiers et fromagers à la suite de l'AÉCG a complètement disparu du budget libéral. Troisièmement, le rapport du vérificateur général a démontré leurs difficultés à jouer leur rôle de contrôleur des importations », affirme la députée Anne Quach.

Du côté environnemental, dans plusieurs dossiers, la députée locale a proposé des pistes de solutions aux enjeux qui touchent la région, mais les libéraux ont manqué de transparence et ne se sont pas montrés à l’écoute.

« J’ai demandé au ministre des Transports de donner plus de pouvoirs aux municipalités pour pouvoir mieux réguler les activités nautiques qui accentuent l’érosion des berges, entre autres. Malheureusement, il n’a pas encore répondu aux demandes des maires et mairesses de la circonscription. Je continuerai à travailler sur ce dossier au cours de l’été.  Cette attitude se retrouve également dans le dossier du Kathryn Spirit où il faut frapper du poing sur la table pour que les choses avancent. Enfin, nous avons un appel d’offres publié pour le démantèlement!  Un autre dossier important pour la circonscription continue de décevoir: l’Office nationale de l’Énergie n’est toujours pas réformée et le gouvernement s'entête à appuyer de nouveaux pipelines. Avec de telles politiques, comment peut-on lutter contre les changements climatiques et protéger nos lacs et rivières? », questionne la députée.

En ce qui concerne la promesse d'une réforme électorale et la volte-face du Premier ministre, la députée garde le cap.

« C'est primordial que les électeurs regagnent confiance en leurs élus et qu'ils aient le sentiment que leur vote vaut son pesant d'or.  C'est pourquoi je vais continuer à me battre; je veux garder espoir et montrer aux citoyens que la démocratie doit être respectée pour combattre le cynisme », renchérit Anne Quach.

Justin Trudeau a annoncé plus de 1500 fois depuis son élection que 2015 serait la dernière élection injuste. Il a gagné beaucoup de jeunes avec cette promesse brisée. Mais les jeunes se sont sentis trahis.  Quand on crache en l'air, ça finit par nous retomber dessus!

Alors que le gouvernement libéral ne tient pas sa promesse de transparence quant aux enquêtes sur l’évasion fiscale, le NPD propose un nouveau projet de loi visant à lutter contre les fraudeurs de l’impôt. En se fondant sur les travaux d’un procureur de haut niveau en matière d’impôt fédéral et de spécialistes internationaux des enquêtes sur l’évasion fiscale, les élus néo-démocrates ont présenté un projet de loi qui priverait allègements fiscaux un certain type de transaction bancaire couramment utilisée pour faire de l’évasion fiscale.

« Les libéraux continuent de signer des accords avec des paradis fiscaux comme dernièrement avec les îles Cook. Pendant ce temps, des gens abusent du système fiscal du Canada afin d’obtenir des allègements fiscaux sur des transactions qui n’ont pas de valeur économique réelle, conclut Anne Quach. Ça suffit, les excuses. Ce genre de choses devrait cesser immédiatement et c’est ce que nous proposons aujourd’hui. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.