Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
15 mai 2017 - 14:51

Politique

Anne Quach, rassemble la population pour parler des paradis fiscaux

Par Jessica Brisson, Journaliste

Vous êtes d'avis que tous les contribuables canadiens doivent faire leur juste part pour financer les services publics? Vous souhaitez en apprendre davantage sur les rouages derrière l'évasion fiscale?

Anne Minh-Thu Quach députée du Nouveau Parti démocratique (NPD) dans Salaberry-Suroît demande l'abolition des échappatoires fiscales, la fin des ententes secrètes de pardon pour les fraudeurs et la correction des conventions fiscales internationales qui sont trop souvent outrepassées. C'est pour cette raison que la député néo-démocrate invite la population à l'assemblée publique sur les paradis fiscaux.

La formation politique a, entre autres, fait des paradis fiscaux un enjeu national afin de forcer le gouvernement Trudeau à bouger et à établir une justice fiscale pour tous. Rappelons que l'évasion fiscale prive les familles canadiennes de centaines de millions de dollars qui pourraient être investis dans des programmes sociaux de qualité. Il est temps de mettre fin à ce stratagème qui ne profite qu'aux plus riches.

Alexandre Boulerice, porte-parole néo-démocrate en matière de Finances et lieutenant québécois de la formation politique, dirigera cette séance d'information. Il sera accompagné de représentant de l'organisme ATTAC-QC qui milite pour l'abolition de l'évasion fiscale.

L'assemblée publique se tiendra le mardi 23 mai au 21, rue Prieur à Les Coteaux à compter de 18 h 30.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.