Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
4 mai 2017 - 15:14 | Mis à jour : 15:41

Guy Leclair tente de débloquer le dossier du boulevard Mgr Langlois

«Il y a une limite à essayer de gagner du temps »-Guy Leclair

Constatant que les délais continuent de s’allonger et que rien ne bouge concernant la hausse du trafic de camions lourds sur Mgr Langlois, le député de Beauharnois, Guy Leclair, a multiplié les interventions tout au long de la semaine.

Ce dernier a d’abord réitéré sa consternation face à la lenteur du processus qui a été mis en place. « J’en ai plus qu’assez qu’on multiplie les rencontres et les comités, mais qu’absolument rien n’ait encore été tenté après toutes ces années. Il y a une limite à essayer de gagner du temps », a dénoncé le député de Beauharnois.

Aide financière du député à la municipalité

Ainsi, dans le but de contribuer à accélérer les choses, le député de Beauharnois a prévenu l’administration de Salaberry-de- Valleyfield qu’il accorderait à la municipalité 100 % des sommes dont il dispose en vertu du Programme d’aide à l’amélioration du réseau routier municipal. Ce programme permet aux membres de l’Assemblée nationale d’accorder aux municipalités de leur circonscription une aide financière pour les projets de réaménagement des routes municipales qu’ils considèrent prioritaires.

« La ville a un plan visant à aménager certaines rues du secteur pour permettre aux automobilistes d’éviter le boulevard Mgr Langlois. J’ai donc décidé d’accorder à ce projet la totalité du montant dont je dispose. En agissant de la sorte, je ne cache pas que j’essaie de donner le ton et de convaincre ceux qui tiennent les vrais cordons de la bourse d’emboîter le pas », a-t- il mentionné.

Rencontres avec le ministre des Transports

Guy Leclair a également profité de la reprise des travaux à l’Assemblée nationale pour rencontrer le ministre des Transports, Monsieur Laurent Lessard et l’enjoindre à passer à l’action dès cette année.

« J’ai eu une première rencontre avec le ministre ainsi qu’une deuxième avec un membre de sa garde rapprochée dès le lendemain. J’ai exprimé le souhait que le ministre s’engage lui aussi, comme je l’ai fait, à accorder une aide financière au projet de réaménagement du réseau routier dans le secteur. J’ai également plaidé pour qu’une action soit rapidement tentée pour s’attaquer directement au trafic sur le boulevard, ne serait-ce qu’un projet pilote. L’écoute du ministre a été excellente et j’ai bon espoir de l’avoir convaincu de l’importance de passer à l’action dès maintenant. Nous n’aurons peut-être pas la solution miracle, mais ce qui compte c’est qu’au moins quelque chose soit essayé. La population a assez attendu », a conclu le député de Beauharnois.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.