Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
11 avril 2018 - 17:28 | Mis à jour : 21:00

Incendie sur le Kathryn Spirit : « L'incident doit faire l'objet d'un rapport afin de s'assurer que cela ne se reproduise plus » - Anne Quach

Par Jessica Brisson, Journaliste

Un incendie s'est déclaré, en matiné mardi, sur le Kathryn Spirit, le navire se trouvant sur les rives du lac Saint-Louis, à Beauharnois.

Le feu aurait pris dans la chambre des moteurs du navire. Les pompiers ont rencontré plusieurs difficultés puisque l’isolant retrouvé dans cette section de l’épave était imbibé d’huile à moteur. Ainsi, ils ont d’abord utilisé l’eau afin de maîtriser le brasier, sans succès. Le Service de sécurité incendie a alors requis les services d’un camion-citerne de mousse permettant ainsi de contenir les flammes.

Afin de rassurer la population sur la qualité de l’air, Environnement Canada et Environnement Québec ont été appelés sur les lieux afin d'effectuer tous les tests de qualité de l'air nécessaires. Les résultats obtenus d'Environnement Québec ont permis de démontrer qu'aucun contaminant n'a été généré par l'incendie.

Heureusement, il n’y a aucun blessé, suite à l’incendie. Toutefois, la députée de Salaberry-Suroît, Anne Quach souhaite ardemment qu'Environnement Canada procède à une enquête afin de déterminer si des manquements au niveau des procédures pourraient être en cause dans cet incident. « L'incident doit faire l'objet d'un rapport afin de s'assurer que ça ne se reproduise plus », clame-t-elle.

Celle qui a fait du démantèlement du Kathryn Spirit un dossier prioritaire au parlement rappelle que l'entreprise chargée de la démolition, Excavation René St-Pierre, est cette même entreprise qui avait abandonné le navire dans les eaux du lac Saint-Louis en 2011.

Cinq Services de sécurité incendie ont été appelés sur les lieux : Beauharnois, Châteauguay, Léry, Mercier et Salaberry-de-Valleyfield, qui en plus de déployer une équipe sur les lieux de l’incendie, a assuré la garde à la caserne de Beauharnois.

De son côté, le maire de la Ville de Beauharnois, Bruno Tremblay est très reconnaissant de l’entraide offerte : « La solidarité sur le terrain est palpable. Nous sommes bien heureux de pouvoir compter sur les renforts des villes voisines ; leur intervention fait toute la différence ».



 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.