Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 avril 2018 - 05:00

Arrêté par les agents du U.S. Marshals Service

Du chocolat drogué pour mieux voler les aînés

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Un quadragénaire responsable d’invasions de domicile à Montréal, Sherbrooke et Ottawa est maintenant hors d’état de nuire. Hamid Chekakri, 47 ans, a été épinglé à Atlanta le 31 mars dernier par les agents américains du U.S. Marshals Service.

Malgré son arrestation, les enquêteurs du Service de police de la Ville de Montréal recherche des victimes potentielles. L’homme est impliqué dans une vague de crimes commis dans les villes citées précédemment.  Son interception à fait suite à une demande d’arrestation provisoire en vue d’extradition du DPCP. Elle fait aussi suite à une enquête du SPVM et du Service de police d’Ottawa.

Même modus operandi

Depuis le mois de décembre 2017, le SPVM tentait de localiser un suspect impliqué dans plusieurs dossiers d’invasions de domicile.  L’homme procédait toujours de la même façon, il se présentait chez des victimes âgées dont la maison était en vente et insinuait qu'il était intéressé à en faire l'achat. Il offrait aux victimes une boite de chocolat et les obligeait à en manger en guise de remerciements et de tradition.

Les chocolats étaient remplis d’un psychotrope qui ralentit le système nerveux central. Suite à l’ingestion du chocolat, les victimes s’endormaient durant une dizaine d'heures et ce n'est qu'à leur réveil qu'elles réalisaient avoir été volées.

Hamid Chekakri, 47 ans, est un homme mesurant 1,72 m (5' 8'') et ayant une stature moyenne. Il parle couramment le français et l'anglais, avec un accent. Lors des événements, il portait des lunettes de vue, une grosse montre en argent au poignet gauche, une tuque noire et un manteau noir.

À ce jour, le suspect a fait six victimes sur le territoire de l'île de Montréal et à Ottawa, il aurait aussi tenté de commettre trois crimes semblables dans les secteurs de Montréal et de Sherbrooke. L’homme demeure détenu alors que des procédures d’extradition sont en cours devant les tribunaux américains. 

Toute personne qui aurait été victime ou qui connait quelqu'un ayant pu être victime de ce suspect est invitée à se rendre au poste de police de son quartier ou à communiquer avec le 911 afin de déposer une plainte officielle.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.