Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
10 février 2018 - 17:58 | Mis à jour : 18:03

Disparus depuis vendredi très tôt

Motoneige retrouvée immergée, mais aucune trace des deux disparus

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

L’enquête sur la disparition de deux motoneigistes de la région a progressé aujourd’hui. La Sûreté du Québec a localisé la motoneige sur laquelle prenait place Alexandre Clermont, 29 ans et Pierre-Alexandre Patenaude, 30 ans respectivement de Beauharnois et Salaberry-de-Valleyfield.

Malheureusement, il n’y avait aucune trace des deux hommes à proximité. « Plus tôt cet après-midi, la motoneige sur laquelle ils prenaient place a été découverte immergée à Hungry Bay, à Saint-Stanislas-de-Kostka. Elle se trouvait à  environ 300 mètres de la berge. L’eau est vive dans ce secteur qui n’est pas couvert de glace », confirme le porte-parole de la Sûreté du Québec, Louis-Philippe Bibeau.

Le samedi 10 février vers 16h30, les recherches ont été suspendues. « Plusieurs recherches terrestres ont été faites dans les sentiers de motoneige et l’hélicoptère a aussi été mise en contribution. Malgré tous les efforts déployés, on est toujours sans nouvelles des deux hommes », ajoute-t-il.

Rappelons que les deux hommes ont quitté la municipalité de Sainte-Barbe tôt dans la nuit du 9 février dernier. Ils se dirigeaient vers Salaberry-de-Valleyfield. Leurs proches ont signalé leur disparition en après-midi.

« L’enquête se poursuit et on invite toutes les personnes qui ont de l’information dans ce dossier à nous la communiquer », conclut l’agent Bibeau. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.