Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
28 janvier 2017 - 12:04

Les menaces d'agression dans les écoles sont nombreuses et le Collège de Valleyfield se prépare à toutes éventualités.

Collège de Valleyfield: premier exercice de confinement

Le 17 janvier dernier, le Collège de Valleyfield tenait son premier exercice de confinement barricadé en collaboration avec la Sûreté du Québec.

 

Cette première pratique de confinement visait à familiariser davantage les membres du personnel avec les procédures à suivre en cas de présence d’une menace directe et imminente, en lien avec le plan de mesures d’urgence qui a été entièrement revu par le Collège au cours des derniers mois.

Le confinement barricadé est une mesure d’urgence à déployer en présence d’un tireur actif, d’une menace sur le terrain ou à l’intérieur des murs d’un établissement ou encore après le signalement de la présence d’une personne armée. L’exercice visait à renforcer la préparation des enseignants et des membres du personnel du Collège, afin qu’ils puissent déployer de façon efficace les mesures d’urgences applicables à un événement semblable. Des représentants de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield et du service de sécurité incendie étaient également présents à titre d’observateurs dans le cadre de l’événement.

Bien que l’exercice se soit déroulé en l’absence des étudiants et en mettant en œuvre un scénario dans un environnement contrôlé, il renforce néanmoins de manière tangible la capacité de toute la communauté à mettre en œuvre les mesures de confinement et à s’adapter en fonction des particularités de chaque situation potentielle.

À la suite de la simulation, les participants étaient invités à échanger avec leurs collègues et à partager leurs interrogations concernant les différentes consignes. Des représentants de l’équipe tactique de la Sûreté du Québec, le coordonnateur des mesures d’urgence du Collège, M. Robert Ranger, ainsi que la consultante associée au plan de mesure d’urgence du Collège, Mme Zoubida Habek, ont ensuite pu recevoir les questions et les commentaires des membres du personnel dans le cadre d’une plénière qui s’est avérée fort constructive. L’équipe de la Sûreté du Québec a également partagé ses observations avec les participantes et les participants, afin de leur offrir une autre perspective de l’exercice qu’ils venaient de vivre.

Très satisfaite du déroulement de l’exercice, de la collaboration de la Sûreté du Québec et du sérieux avec lequel les membres du personnel ont participé à l’exercice, la direction du Collège compte renouveler l’expérience, possiblement à tous les deux ans.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.