Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 avril 2018 - 09:57 | Mis à jour : 10:11

Dès le 22 avril prochain

Exit les sacs de plastiques à Beauharnois et Sainte-Martine à partir du Jour de la Terre

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Une initiative environnementale verra le jour sur le territoire des Villes de Beauharnois et Sainte-Martine prochainement. Dès le 22 avril prochain, soit le Jour de le Terre, les sacs de plastiques seront bannis des commerces.

L’objectif derrière cette décision est d’interdire la distribution des sacs d’emplettes jetables et à usage unique afin de réduire l’impact environnemental. « La Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) a rejoint un mouvement mondial pour agir et qui a décidé de le faire afin de protéger l’environnement. Comme nous sommes membre de cette instance, nous avons décidé d’emboîter le pas dans cette direction », indiquait le maire de Beauharnois, Bruno Tremblay, lors de la séance régulière du conseil municipal, le 6 mars dernier.

Les types de sacs qui seront appelés à disparaître dans les prochains mois à Beauharnois sont les suivants:

  • Sacs de plastiques conventionnels;
  • Sacs de plastiques oxodégradable;
  • Sacs de plastiques biodégradables;
  • Sacs de plastique épais;
  • Sacs de papier;

Une période de transition de six mois sera en vigueur afin de laisser la chance aux commerçants d’écouler leur inventaire de sacs. Les clients des commerces où on retrouve ce type de sacs sont invités à opter pour des sacs réutilisables dès maintenant.

Période de transition plus longue à Sainte-Martine

Du côté de Sainte-Martine, la période de transition sera plus longue. « Nous n’enverrons pas la police des sacs de plastique dans les entreprises le 23 avril au matin. On est conscients qu’il faut laisser une période d’adaptation. C’est pourquoi, tous les sacs de plastiques devront être disparus de notre territoire dès 2019. Les contrevenants s’exposeront aux modalités prévues dans la loi à cet effet », explique le directeur général de la municipalité, Gilles Bergeron.

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.