Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
29 mars 2018 - 11:00 | Mis à jour : 11:59

Audience du BAPE sur la réfection de la digue de la Centrale des Cèdres

La digue est parfaitement sécuritaire selon Hydro-Québec

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

La société d’État, Hydro-Québec, veut rassurer la population de Salaberry-de-Valleyfield, secteur Saint-Timothée et des Cèdres. Elle affirme que la digue de la centrale des Cèdres est sécuritaire. C’est pourquoi Hydro-Québec veut procéder à des travaux pour assurer la pérennité de l’ouvrage.

« La sécurité du public n’est aucunement menacée par l’état de la digue. On veut procéder à des travaux préventifs pour éviter de devoir intervenir de façon précipitée dans l’avenir », précise la directrice, Barrages et infrastructures chez Hydro-Québec, Josée Boudreault.

Selon cette intervenante, les travaux amélioreront l’étanchéité et la stabilité de la digue. Ils serviront aussi à minimiser le risque d’érosion de sa fondation.

Scénario improbable

Le directeur Production, Beauharnois-Gatineau au sein de la société d’État, François-Pierre Gaudreault, le bris du barrage est hautement improbable. « Dans le cadre de la Loi sur la sécurité des barrages, Hydro-Québec, comme tous les autres propriétaires de barrages, se doit de réaliser une évaluation de sécurité à une fréquence établie.  On doit réaliser un scénario de bris de barrage et communiquer les conséquences aux autorités locales », explique-t-il.

Toutefois, il ajoute que ce scénario est hautement hypothétique et improbable. De plus, il n’est valable que sur une courte période de l’année selon lui.

Toutes les précautions prises

Hydro-Québec laisse savoir qu’elle communique périodiquement un sommaire du plan des mesures d’urgence aux autorités locales. Le tout dans l’optique de se conformer à la Loi sur la sécurité civile et au Règlement sur la sécurité des barrages.

Ce plan des mesures d’urgence d’urgence des autorités locales prend en compte le risque qui y est déclaré, tout comme les risques associés à toutes les industries sur le territoire.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.