Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
1 juin 2018 - 11:43 | Mis à jour : 12:32

Exposition magistrale

Plongez dans l’univers de Bernard Séguin Poirier les 13-14 et 15 juin prochains

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Un moment unique. Voilà ce que représente l’exposition grandiose Retrouver l’équilibre de l’artiste émailleur Bernard Séguin Poirier. Une chance de voir des œuvres magistrales plus grandes que natures conçues par l’homme à la renommée internationale.

Cette exposition magistrale prendra place à la salle Pauline-Julien, située au cœur du Cégep Gérald-Godin. « C’est un endroit que je connais bien puisque je collabore avec eux depuis quelques années déjà. J’aime l’ambiance qui règne là-bas, le format de la salle et l’éclairage spectaculaire. Pour moi, c’était l’emplacement idéal pour dévoiler mes nouveaux tableaux », indique le principal intéressé en direct de son atelier de Les Cèdres.

Moment charnière dans sa carrière

Les vibrations y sont excellentes et certaines particularités amélioreront l’expérience des visiteurs. « Les bancs rétractables ou dirigeables dans la direction que nous voulons ainsi qu’un mur qui peut être retiré pour agrandir la salle et présenter des spectacles ou autres événements à l’extérieur du cadre normal. Tout ça me permet d’affirmer que cette exposition sera l’une des plus importantes de ma carrière », confie l’artiste qui cumule 50 ans de carrière.

Pourquoi une telle affirmation? Car ses œuvres, au nombre de 98, sont d’une dimension impressionnante. Certaines d’entre elles (4) font plus de huit pieds de hauteur. Il y a trois ans de travail derrière cette exposition. Cette démarche servira de lancement à une tournée qui transportera Séguin Poirier à Montréal, Toronto, Vancouver, New York, San Francisco et en Europe. « Je suis content car chaque tableau sera éclairé individuellement lors de l’exposition afin que les visiteurs puissent bien les contempler et pénétrer dans des univers différents », ajoute-t-il.

Logistique bien rodée

En plus du volume de travail que représente cette exposition, le défi réside dans le transport des créations. L’ensemble de œuvres qui compose l’exposition Retrouver l’équilibre pèsent plus de cinq tonnes ou 10 000 lbs. Celles-ci devront être installées et désinstallées en une journée car la salle est utilisée au quotidien par différents spectacles. Pour y arriver, il faut être rodé au quart de tour.

Fermer un chapitre et en ouvrir un nouveau

Pour Séguin Poirier, Retrouver l’équilibre s’inscrit dans la continuité du livre d’art Symbolisme Cosmique publié pour raconter ses cinq décennies de carrière artistique. Il a concrétisé ce livre pour passer à une autre phase. « Les tableaux représentent bien cette symbolique cosmique dans laquelle j’ai réfléchi depuis 50 ans et décrivent bien l’état actuel de la société, tout en fournissant une vision positive de celle-ci », philosophe-t-il.

Pour lui, chaque personne a le pouvoir de poser des petits gestes, qui ensemble, peuvent changer le monde. C’est ce qu’il tente d’exprimer à travers son art. « J’espère faire comprendre cela à ceux qui posent les yeux sur l’une de mes œuvres. Si c’est le cas alors je peux dire que la mission est accomplie. »

Rapporter un Séguin Poirier à la maison

Les 98 tableaux qui composent Retrouver l’équilibre ne sont pas à vendre. Toutefois, il sera possible de repartir avec un Séguin Poirier à la maison en se procurant des produits dérivés sur ceux-ci ainsi que des tableaux de petit, moyen et grand format.

Le grand public sera invité à expérimenter le médium de l’émail sur cuivre à l’exposition du 13, 14 et 15 juin prochain car il y aura des ateliers d’émail offerts sur place : « dans un premier temps, les participants pourront faire l’achat d’un atelier, créer leurs propres œuvres et repartir avec à la maison! Dans un second temps, ils seront invités à créer une petite mosaïque que j’ajouterai à une murale collective que je laisserai à la salle Pauline-Julien ; je souhaite que tous les visiteurs vivent dans le cœur de l’exposition pendant ces trois jours ».

Bernard Séguin Poirier invite les gens à venir en grand nombre à son exposition car son admission sera gratuite. « Il me fera un immense plaisir de vous y accueillir et d’échanger avec vous ma vision du monde à travers mon art! Cela vous permettra aussi de vous libérer complètement l’esprit de votre quotidien », conclut-il avec enthousiasme face à ce grand défi.

La salle Pauline-Julien est située au 15615 Boulevard Gouin Ouest à Sainte-Geneviève. Il sera possible de manger et de boire sur place.

 

.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.