Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
2 avril 2018 - 12:00

Du 3 avril au 8 juin

Un Campivallensien d’adoption en vedette à la Galerie Marie et Pierre Dionne de Beauharnois

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Pour l’artiste peinte Pierre Corriveau, cet art est bien plus qu’un simple loisir. C’est une façon de laisser libre cours à ses émotions et ses sentiments. C’est donc sans pudeur qu’il s’ouvre au public en présentant ses toiles à Beauharnois.

Du 3 avril au 8 juin, la Galerie Marie et Pierre Dionne mettra en lumière le talent du Montréalais d’origine. Quiconque est familier avec lui sait qu’il voue une grande passion pour la peinture.

Pourtant dans une autre vie, il y a quelques décennies, il était policier au sein de la Sécurité publique de Salaberry-de-Valleyfield. Il a occupé cette fonction pendant 35 ans, en plus d’être membre de la Marine canadienne.

C’est donc tardivement que le monde des arts et de l’expression artistique s’est ouvert à lui. Il a amorcé sa carrière de manière autodidacte en apprenant par lui-même les aléas de ce métier.

Plusieurs médiums

Au fil du temps, M. Corriveau a essayé plusieurs médiums et étudié les couleurs avec le peintre Yvon Baron de Huntingdon. Aujourd’hui, le septuagénaire réalise des acryliques, des aquarelles, des pastels, en plus de manier le fusain et d’être portraitiste.

« Je consacre mon temps à la peinture et m’efforce de procurer à mes œuvres une signature à la fois personnalisée et imaginative. Pour moi, peindre, c’est extérioriser mes sentiments et émotions face à la vie, à la nature et aux gens qui m’entoure », mentionne le principal intéressé qui est partie prenante des Journées de la Culture depuis 17 ans.

On peut admirer les réalisations de M. Corriveau à la Galerie Marie et Pierre Dionne du 3 avril au 8 juin prochains. Le lieu d’exposition est situé à même les bureaux de la MRC au 2 rue Ellice à Beauharnois. Il est accessible du lundi au jeudi de 8h à midi et de 13h à 16h45 et le vendredi de 8h à midi.

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.