Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
10 février 2018 - 12:00

Naissance du Réseau Art Spontané à Salaberry-de-Valleyfield

Pour un transfert de connaissances entre artistes de la relève et professionnels

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

La Ville de Salaberry-de-Valleyfield a maintenant son propre réseau d’art spontané. Récemment est né le RAS qui vise le réseautage et le transfert de connaissances entre artistes de la relève et professionnels. 

Concrètement, ce projet permettra d’offrir la possibilité à plus de 30 artistes  de participer à des soirées d’art spontané. Parmi les participants, on retrouvera des artistes professionnels, ou en voie de l’être, de la relève, des étudiants du Collège de Valleyfield et des citoyens amoureux de l’art visuel. 

Au total, six soirées sont prévues, soit une chaque deux mois. Elles prendront place à la Factrie, située au 17, rue du Marché. Les dates retenues sont les 22 février, 26 avril, 28 juin, 3 août, 25 octobre et le 6 décembre 2018, de 19h30 à 21h30. 

Pendant ce rendez-vous artistique, les participants auront 60 minutes pour créer une œuvre originale. Même si leurs réalisations seront improvisées, les artistes auront un certain cadre globale. Ainsi, ils pourront bien se préparer avant l’activité. 

Une fois le projet terminé, les œuvres réalisées seront diffusées lors d’une exposition. 

Projet novateur 

Pour le maire de Salaberry-de-Valleyfield, Miguel Lemieux, cette initiative est novatrice. « Elle a la particularité de permettre la création d’une œuvre collective à partir de l’apport d’artistes possédant différents niveaux de maîtrise du médium utilisé. La créativité des uns pourra s’abreuver de l’expérience des autres et vice versa », indique-t-il. 

Né d’une volonté 

Le RAS est issu d’une réflexion tenue à l’automne 2017 entre différents acteurs du milieu culturel campivallensien. À eux s’est joint le coordonnateur à la vie culturelle, Pierre Crépeau. 

Cette rencontre a fait suite à la signature d’une troisième entente de développement culturel signée en juin 2017. D’une durée de trois ans, elle lie la Ville au ministère de la Culture et des Communications du Québec.

En vertu de ce contrat, un montant annuel de 40 000 $ sera injecté dans le déploiement de projets culturels structurants. Cette contribution se répartit en parts égales entre les deux partis pour les années 2018-2019 et 2020. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.