Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
12 octobre 2017 - 09:00 | Mis à jour : 09:28

Les travaux seront complétés au courant de l’année 2018.

Le MUSO fait peau neuve

Par Jessica Brisson, Journaliste

Le mardi 10 octobre dernier, le Musée de société des Deux-Rives (MUSO) a fait l'annonce de  la réalisation de travaux de mise à niveau de la section église du Musée, principalement sur le plan efficacité énergétique et efficience. Les travaux majeurs verront à rendre le bâtiment datant de 1882 plus efficace et efficient dans son développement.

En effet, Patrimoine Canada, par son programme Fonds du Canda pour les espaces culturels, a octroyé une subvention de 637 194 $ pour réaliser des travaux permettant au Musée de mieux répondre aux standards muséologiques, aux normes énergétiques et à l’accessibilité.

Cette subvention était assujettie à la condition que la Ville de Salaberry-de- Valleyfield injecte une somme équivalente pour la réalisation des travaux. La Ville, propriétaire du bâtiment et partenaire majeur pour le Musée, a accepté de financer le projet à hauteur de 600 000 $ qui se répartit principalement en ressources financières, mais aussi en ressources humaines et matérielles.

« Voilà une autre étape essentielle à l’accomplissement de notre mission de mémoire dans laquelle s’est engagée la Ville de Salaberry-de- Valleyfield au moment d’amorcer ses travaux de la trilogie culturelle, il y a de ça une quinzaine d’années. Cet apport financier permettra de mieux adapter le bâtiment qui abrite le MUSO aux activités culturelles qu’il accueille », de préciser le maire de Salaberry-de- Valleyfield, Denis Lapointe.

Les travaux consistent principalement en l’installation d’un débarcadère et d’un monte-charge, d’un nouveau système de ventilation et de climatisation, de l’amélioration de l’étanchéité des fenêtres et de la réfection de la toiture.

Assurer l'avenir des institutions culturelles

« Notre gouvernement s’est engagé à rendre les institutions culturelles plus attrayantes et fonctionnelles pour que les Canadiens puissent découvrir le patrimoine, l’histoire et l’art de leur région dans des conditions optimales », a affirmé l’honorable Mélanie Joly, ministre du Patrimoine canadien. « Grâce à ce projet, le Musée de société des Deux-Rives pourra, entre autres, accueillir plus aisément les visiteurs à mobilité réduite, accroître l’achalandage des lieux, présenter un plus grand nombre d’expositions itinérantes et mieux protéger ses collections.» d’évoquer Mme Joly.

Le Musée existe depuis plus de 35 ans. D’Écomusée des Deux-Rives où il présentait des expositions temporaires, le Musée de société des Deux-Rives est maintenant installé dans un lieu permanent, il présente une exposition permanente primée - MOCO l’étoffe d’une ville - et il offre une gamme d’activités de plus en plus variées et de qualité.

Cette nouvelle phase de travaux s’inscrit bien dans l’essor que connaît le Musée depuis quelques années. Comme le précise Mme Ginette Côté Vincent, présidente du Conseil d’administration du MUSO, « Tant que le Musée pourra compter sur des partenaires, tels la Ville de Salaberry-de- Valleyfield et Patrimoine Canada, nous poursuivrons notre croissance. Nous aurons les moyens de nous doter d’une culture forte et d’inspirer la fierté dans la communauté».

À propos du MUSO

Le Musée de société des Deux-Rives a pour mission de conserver, de valoriser et de présenter des collections matérielles et immatérielles évoquant l’évolution de l’homme dans la société particulièrement en milieu industriel. Il recueille et diffuse la mémoire collective en véhiculant l’expression vivante de sa société.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.