Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
4 octobre 2017 - 08:00

Parce qu’ils font aussi partie de la famille, le MUSO vous invite à partager un moment inoubliable avec votre animal de compagnie.

Sortez votre petit museau...au MUSO !

Par Jessica Brisson, Journaliste

Aujourd'hui marque la journée mondiale des animaux. Afin de souligner l’importante des animaux de compagnie dans nos vies, le Musée de société des Deux-Rives invite les propriétaires de chiens et de chats à venir faire bénir leurs compagnons le samedi 21 octobre 2017 à 15h30 dans la section église du Musée. La bénédiction se fera en présence de l’abbé Normand Bergeron, de la Basilique-Cathédrale Sainte-Cécile.

La bénédiction se fera de 15h30 à 16h00 et un service de gardiennage sera offert aux maîtres désireux de vouloir visiter le Musée par la suite. Comme il s’agit d’un événement festif et convivial, les propriétaires canins et félins doivent s’assurer que leur animal soit tenu en laisse et bien disposer à partager un temps dans un lieu intérieur et en compagnie de plusieurs espèces.

Une contribution volontaire pour la bénédiction sera demandée et un coût d’admission spécial de 4.50$ sera chargé pour la visite des expositions après la cérémonie.  Aucun frais pour le gardiennage.

Un peu d’histoire autour du 4 octobre

La journée mondiale des animaux a été initiée en 1931 par les défendeurs des animaux du monde entier. Cette journée correspond également au jour de Saint-François-d‘Assisse, grand défendeur et protecteur des animaux. Ce n’est qu’en 2015 que le Gouvernement du Québec a reconnu légalement que les animaux étaient « des êtres doués de sensibilité ayant des impératifs biologiques ».

C'est un rendez-vous le 21 octobre prochain au MUSO situé au 21, rue Dufferin, à Salaberry-de-Valleyfield. Pour ne rien manquer de la programmation du MUSO, visitez le: lemuso.com et abonnez vous à la page Facebook.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.